Sites Inria

Intelligence artificielle

Laurence Goussu - 24/04/2018

Une des deux meilleures thèses IA en France est à Lille

Le prix de Thèse IA 2018 de l’AFIA (Association Française pour l’Intelligence Artificielle) vient d’être remis à Daniele Calandriello pour sa thèse Inria « Apprentissage séquentiel efficace dans des environnements structurés avec contraintes » réalisée dans le centre Inria Lille –Nord Europe au sein de l’équipe-projet SequeL. Ce prix lui a été remis ex-æquo avec Nawal Benabbou de Sorbonne Université/LIP6.

Apprendre à des machines à traiter efficacement les données

La thèse de Daniele Calandriello présente une nouvelle méthode permettant de n’extraire que l’information strictement utile cachée dans un grand jeu de données, avec une intervention humaine réduite au minimum. L’énorme avantage de la méthode proposée réside dans son caractère séquentiel : au fur et à mesure que de nouvelles données sont disponibles, les calculs déjà effectués sont réexploités ce qui garantit une faible complexité algorithmique. Grâce à ces travaux, de nombreux algorithmes d’intelligence artificielle jusqu’alors inapplicables aux jeux de données de grande taille peuvent désormais être utilisés.
Encadrée par le chercheur Inria Michal Valko , avec Alessandro Lazaric en coencadrant (chercheur Inria en détachement chez Facebook AI Research , Paris), cette thèse s’inscrit dans les recherches menées autour de l’IA par l’équipe-projet SequeL : créer des programmes informatiques capables de s’adapter à leurs utilisateurs ou à leur environnement. L’équipe conçoit des algorithmes d’apprentissage capables d’opérer de manière autonome. Ces algorithmes permettront demain à des "machines apprenantes" – ordinateurs, objets connectés ou robots – de réagir à partir de l’expérience acquise.
La thèse de Danielle Calandriello a suscité de nombreuses réactions dans le monde universitaire et économique, et l’équipe a ainsi été invitée par Stanford, DeepMind ou encore Amazon à venir présenter ses travaux.

AFIA : déjà six doctorants SequeL titulaires du prix IA

L’objet de l’AFIA , association loi 1901 sans but lucratif, est de promouvoir et de favoriser le développement de l’intelligence artificielle (IA) sous ses différentes formes, de regrouper et de faire croître la communauté française en IA, et d’en assurer la visibilité. Le prix AFIA a pour ambition de faire connaître les meilleurs travaux de recherche des jeunes chercheurs de la discipline. Ce prix existe depuis 2009. Daniele Calandriello est le 5e étudiant de l’équipe-projet Sequel à recevoir un prix de l’AFIA , preuve de la dynamique des recherches menées en intelligence artificielle chez Inria.

Mots-clés : Centre de recherche Lille - Nord Europe IA Intelligence artificielle

Haut de page

Suivez Inria