Communiqué de presse

La recherche au service de la transition écologique et du développement soutenable : 16 organismes français signent une déclaration d’engagements

Date:
Mis à jour le 26/01/2024
Le 21 janvier 2024, au Collège de France, s’est tenue la première journée de réflexion collective pour que les dirigeants des organismes nationaux de recherche (ONR) identifient ensemble les conditions à remplir pour la réussite de la transition écologique dans leurs établissements. Organisée par les ONR à la demande de la ministre au titre du plan « Climat Biodiversité et transition écologique » du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, cette rencontre était placée sous le signe de la nécessaire prise en compte des défis liés à transition écologique, que ce soit en termes de contribution à la planification écologique de la nation, de programmation des recherches à conduire ou de la manière de produire ces nouvelles connaissances. Cette journée de travail et de mobilisation inédite s’est conclue par la signature d’une déclaration d’engagements des 16 ONR, en présence de la ministre Sylvie Retailleau.

Accélérer la transition écologique

Signature charte transition écologique

 

Afin d’atteindre la neutralité carbone de la France en 2050 en respectant notamment l’Accord de Paris sur le climat, l’accord de Kunming-Montréal sur la biodiversité, et en cohérence avec les Objectifs de Développement Durable de l’ONU, les organismes nationaux de recherche et les établissements d’enseignement supérieur et de recherche sont en première ligne.

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a préparé un Plan climat biodiversité pour accompagner chaque acteur dans cette transition. Il prévoit notamment que les organismes français de la recherche travaillent ensemble pour identifier les conditions de réussite de la transition écologique dans leurs établissements.

Ainsi, chaque organisme de recherche apporte sa part aux efforts collectifs pour atteindre les objectifs ambitieux que notre pays se fixe en termes de réduction des empreintes carbone, énergétique et environnementale.

Les programmes de recherche contribuent à l’exploration et au développement de solutions pour réussir la transformation de notre société. La nouvelle organisation de la recherche française, annoncée par le Président de la République le 7 décembre dernier, permettra de renforcer leur impact pour notre société.

A l’issue d’une journée d’échanges et de réflexion, les dirigeantes et dirigeants se sont accordés sur une déclaration les engageant collectivement à contribuer par leurs activités de recherche et les changements dans leur fonctionnement à relever les défis de la transition écologique pour un développement soutenable. Cet engagement public marque l’accélération d’une dynamique déjà enclenchée à l’échelle de chaque établissement qui se renforcera tout au long de l’année 2024 au service de la transition écologique.

 

Logos Charte ONR

La déclaration des 16 ONR

« Face à l'urgence écologique, nous nous inscrivons pleinement dans la mise en œuvre des objectifs mondiaux tels que les Objectifs de Développement Durable de l'ONU, l’accord de Kunming-Montréal sur la biodiversité et l'accord de Paris sur le climat. En ligne avec l’objectif de la neutralité carbone de la France d'ici 2050, nous devons mobiliser nos thèmes de recherche pour élaborer des solutions favorisant les transitions socio-écologiques. Cela nous engage aussi à repenser, lorsque cela est nécessaire, nos méthodes de travail. Cette déclaration collective marque notre volonté, par nos recherches et nos changements de pratiques, à relever les défis de la transition écologique pour un développement soutenable.

Nous, dirigeantes et dirigeants de 16 organismes français de la recherche, réunis ensemble à Paris ce 22 janvier 2024,

nous engageons, chacun et chacune dans nos établissements, à :

  • Programmer et mettre en œuvre une stratégie de recherche prenant en compte l’ensemble de ses impacts sociaux et environnementaux ;
  • Soutenir la production et la diffusion de connaissances et d’innovations porteuses de solutions en cohérence avec les enjeux sociétaux ;
  • Elaborer et porter une politique de responsabilité sociétale de nos organismes ;
  • Piloter la transformation de nos organisations en mobilisant nos collectifs de travail ;
  • Être exemplaire dans l’application des objectifs de la planification écologique de l’Etat par nos établissements ;
  • Partager annuellement les avancées et les actions de transition mises en œuvre au sein de nos établissements ;
  • Développer des partenariats à l’international et des travaux interdisciplinaires sur les enjeux de durabilité.

Nous nous engageons à agir ensemble pour :

  • Renforcer le dialogue entre la science et la société ;
  • Améliorer la confiance de la société dans la science ;
  • Porter un éclairage scientifique en appui aux politiques publiques de planification écologique en France, en Europe et à l’international.

La mise en œuvre de ces engagements dans les unités de recherche sera faite en concertation avec les autres établissements concernés. »