Sites Inria

Santé

Laurence Goussu - 22/01/2018

Le premier dispositif de neurofeedback à la maison pour traiter le trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH)

Mensia Technologies

Mensia Technologies annonce la mise à disposition de Mensia Koala dans le traitement des TDAH des enfants de plus de six ans, sans médicaments.
1er appareillage au monde homologué comme Dispositif Médical Classe IIa, Mensia Koala est le premier dispositif médical homologué de réhabilitation cérébrale utilisé à domicile et loué pendant la durée du traitement. Pour la première fois la rééducation des ondes cérébrales peut avoir lieu à la maison, avec une simple tablette informatique.
Pour 2,5 millions d’enfants en Europe c’est une nouvelle alternative thérapeutique non invasive, sans médicament et qui traite le TDAH en 4 mois d’entraînement régulier à la maison, sous télésurveillance médicale.

Le TDAH et le neurofeedback :

Aujourd’hui, la pathologie du TDAH (trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité) touche 2,5 millions d’enfants en Europe et 6,5 millions aux USA. Il s’agit d’un trouble neuro-développemental. L’enfant présente des signes cliniques d’inattention, d’hyperactivité voire d’impulsivité et cela dans ses trois milieux de vie : à l’école, à la maison et avec l’entourage. Une évaluation clinique est réalisée par des spécialistes à l’hôpital (score ARS). À ce jour il n’y a qu’une seule option de traitement : les amphétamines (Quazym, Ritaline ), associées ou non à des thérapies comportementales non remboursées.

Le neurofeedback est une technique utilisée depuis les années soixante. Grâce aux expertises en intelligence artificielle et en informatique combinées d’Inria et de Mensia , il est maintenant possible de réaliser un neurofeedback à la maison et personnalisé. À partir d’électrodes placées sur la tête, un appareil électronique acquiert le signal électroencéphalographique (EEG). Il extrait ensuite de l’EEG des informations sur l’activité électrique du cerveau et les convertit en un retour visuel ou auditif qui varie dynamiquement avec le signal physiologique. Par exemple, on fait varier la longueur d’une jauge visuelle de façon continue en fonction de la puissance de l’EEG dans une bande de fréquence spécifique. Le processus doit s'effectuer en temps réel, c’est-à-dire que le retour (feedback ), par exemple la jauge visuelle, doit représenter l’activité cérébrale ciblée avec un délai faible (inférieur à 500 millisecondes). Le neurofeedback n’envoie pas de courant : il capte les « bonnes ondes à entraîner » en temps réel.

Généralement, après 20 à 40 sessions de trente minutes environ, espacées de deux ou trois jours, le patient a acquis une certaine perception des changements du signal. Il devient alors capable de contrôler qualitativement ce signal, ce qui à son tour détermine une modification de l’activité cérébrale elle-même.

MENSIA KOALATM , une 1ère mondiale en santé digitale grâce à la collaboration entre Mensia et Inria :

Mensia Koala est un appareillage médical homologué de réhabilitation cérébrale utilisé à domicile et loué pendant la durée du traitement. Le traitement, sur prescription médicale, consiste en une série de séances d’entraînement cérébral réalisé par l’enfant, environ trois séances de 30 minutes par semaine, durant quatre mois. La famille peut louer le dispositif directement sur internet et elle est formée à domicile : tout est automatisé. Il faut juste apprendre à bien placer le bonnet sur la tête !
Mensia Koala crée une rééducation cérébrale par auto-apprentissage des bonnes techniques d’attention, de focalisation et de rythme contrôlé. C’est le 1er appareillage au monde homologué comme Dispositif Médical Classe IIa pour toute l’Europe. Mensia Technologies révolutionne le neurofeedback des années soixante grâce à l’intelligence artificielle embarquée dans des « jeux sérieux » que réalise l’enfant en mobilisant ses « bonnes ondes » à rééduquer.
Le protocole de traitement est automatiquement choisi et personnalisé en fonction du profil de l’enfant. Lorsqu’il réalise sa séance d’entrainement, le feedback visuel donné lui indique s’il entraîne « ses bonnes ondes » à rééduquer. Le médecin suit cliniquement l’enfant ainsi que ses scores qui lui sont télétransmis.

L’évaluation clinique de MENSIA KOALATM :

Une étude clinique unique au monde est actuellement en cours sur Mensia Koala . Cette étude, appelée NEWROFEED , est directement financée par la Commission européenne et porte sur 178 enfants. Un premier rapport intermédiaire d’évaluation clinique en avril 2017 a montré que 75 % des enfants ont une progression de leur neuromarqueur. La qualité du signal EEG à la maison est équivalente à celle de l’hôpital et ne sont rapportés que 0,02% d’effets gênants (de type fatigue essentiellement). NEWROFEED est de fait la plus grande étude au monde dans le TDAH comparant le neurofeedback à la maison avec le médicament (methylphenidate ). La totalité des résultats sera publiée dès juin 2018.

Des algorithmes issus d’Inria pour imaginer de nouveaux traitements :

Mensia a été cofondée avec Inria, institut national de recherche en sciences du numérique en 2012.
Créé au centre Inria Rennes - Bretagne Atlantique, et mis en ligne en 2009, le logiciel OpenViBE est rapidement devenu un des principaux logiciels open source dans le domaine des interfaces cerveau-ordinateur (ICO) et des recherches en neurosciences. Mensia Technologies possède une licence exclusive d’OpenViBE pour les applications commerciales du logiciel. Elle exploite cette technologie via sa propre gamme d'applications mais aussi par le biais de prestations de services, par exemple pour d'autres fabricants ou pour des praticiens (Mensia Modulo : pour les cliniques de neurofeedback ).
En 2016, Mensia Technologies et Inria se sont associés, au sein d’un laboratoire commun appelé « CertiViBE », afin d’amener ce logiciel à un niveau de qualité jamais égalé auparavant, et très rare pour un logiciel open source. Deux ans plus tard, et après un effort de codéveloppement très important impliquant quatre ingénieurs à plein temps, OpenViBE 2.0 est mis en ligne : une nouvelle version du logiciel, avec de nombreuses fonctionnalités supplémentaires et, surtout, un logiciel « médicalement certifiable », c’est-à-dire permettant de développer de futurs produits médicaux basés sur OpenViBE qui pourront obtenir plus facilement la complexe certification médicale.
La mise à disposition de Mensia Koala représente aujourd’hui une réalisation concrète de ce laboratoire commun.

Des algorithmes puissants et personnalisés, pour une meilleure thérapie digitale :

Les algorithmes utilisés par Mensia Technologies ont nécessité près de 600 000 lignes de code et impliquent 45 serveurs sécurisés 7jours/7 et 24h/24. Ces algorithmes complexes de Mensia Technologies sont brevetés (cinq brevets) dans le domaine traitement des signaux cérébraux en temps réel. Les signaux cérébraux sont filtrés, nettoyés de tous les bruits et contaminations électriques et électromagnétiques, puis classifiés. Cette technologie utilise également des algorithmes de personnalisation des protocoles de traitement : ils adaptent le traitement aux ondes cérébrales du sujet et créent des seuillages automatiques de l’effort cérébral. Par exemple un algorithme adapte automatiquement l’objectif d’attention à atteindre pour l’enfant s’il baisse ses scores, s’il remonte ou encore s’il y parvient plus de deux secondes. L’apprentissage est donc personnalisé en fonction de l’effort individuel de l’enfant. De même des techniques de transferts après chaque session permettent d’augmenter le niveau d’objectif que l’enfant va se fixer pour un entrainement mental réussi.

Mots-clés : Mensia Technologies Santé Enfant Neurofeedback TDAH OpenVIBE OpenViBE2 Start-up

Haut de page

Suivez Inria