Sites Inria

English version

Histoire d'Inria

Bernard Larrouturou, le temps de l’expansion

Bernard Larrouturou © INRIA / F. Jannin

Polytechnicien, il fait preuve d’un certain anticonformisme en rejoignant le corps des Ponts et non celui des Mines, corps traditionnel d’accueil des majors de Polytechnique (1980).

Titulaire d'un DEA d'analyse numérique (Paris VI, 1983), il est chargé de recherche Inria (Sophia Antipolis, 1983). Directeur de recherche au sein du projet Simulation numérique dans les sciences de l’ingénieur (1987-1989), il est aussi professeur de mathématiques appliquées à Polytechnique. Il soutient sa thèse en 1987 (Étude mathématique et modélisation numérique de phénomènes de combustion ) et obtient son habilitation à diriger les recherches en 1990. Il est également professeur et directeur du Cermics (Centre d’enseignement et de recherche en modélisation informatique et calcul scientifique). Chercheur en informatique de premier plan, il est, entre autres, lauréat du prix Laplace en 1980, du prix Peccot et du prix Blaise Pascal en 1989.

La reconnaissance de l’Inria au cœur du dispositif de recherche national (1995) vient précéder la prise de fonction de Bernard Larrouturou à la présidence de l’Institut le 24 avril 1996. Conscient de la place grandissante de l’internet et des NTIC dans la recherche mais aussi et surtout dans la société civile, il concrétise ses réflexions dans un essai prospectif « Inria 2007 …. l’Inria dans dix ans  ». Son mandat est celui de l’expansion. L’institut entre dans une période faste, celle d’une augmentation significative de ses moyens humains et financiers. Cette nouvelle ère se concrétise par la signature d’un plan quadriennal entre l’Inria et l’État. Bernard Larrouturou réaffirme la contribution que doit avoir Inria à la résolution des grands défis scientifiques et au transfert technologique. Il crée en 1998 Inria-Transfert, dont la direction est confiée à Laurent Kott. Convaincu qu’Inria doit affirmer sa vocation internationale, il prend en 1997 la direction d’ERCIM, European Research Consortium on Informatics and Mathematics.

C’est au sommet de cette période de croissance que Bernard Larrouturou est nommé directeur général du CNRS en juillet 2003. Il quitte donc Rocquencourt et son nouveau bâtiment conçu par Henri Ciriani, pour la rue Michel-Ange.

Mots-clés : Mathématiques appliquées Inria Internet Transfert ERCIM

Haut de page

Suivez Inria