Communication - Evénement

Inria à Viva Technology du 16 au 19 juin 2021

Date:
Mis à jour le 28/06/2021
Du 16 au 19 juin, Inria participera à Viva Technology. Au programme : un stand dédié au Startup Studio, le programme d’Inria dédié à l’émergence et à l’accompagnement de startups deeptech numériques, qui accueillera onze startups ou projets de startups, deux startups sur le stand d’un partenaire, trois interventions dans des conférences ou émissions et un rendez-vous pour favoriser la place et le rôle des femmes dans le numérique.
Vivatech 2019 : la startup Alerion
Stand Inria lors de l'édition 2019 de VivaTech © Inria / Photo G. Scagnelli

Porteurs de projets et startups deeptech à l’honneur

Logo VivaTech 2021

Soutenir et favoriser l’entrepreneuriat deeptech numérique est une ambition forte d’Inria qui s’inscrit dans son objectif stratégique de renforcer son impact économique et se traduit par la mission d’Inria Startup Studio.

Ainsi, le stand Inria de Viva Technology 2021 (D21) accueillera Hervé Lebret et Sophie Pellat-Velluire, les deux responsables d’Inria Startup Studio qui présenteront ce programme ouvert à tous les porteurs de projet, qu’ils travaillent au sein d’Inria ou non.

À leur côté interviendront des porteurs de projets qu’ils accompagnent ainsi que des startups issues d’Inria. Ils se succéderont sur le stand Inria tout au long des quatre jours de salon :

  • Stackeo :  une solution pour les professionnels de la connectivité

Stackeo est le premier logiciel collaboratif de conception et de pilotage des solutions connectées qui permet aux entreprises de réussir leur transformation via l'Internet des objets (IoT) sans risques, ni délais ni coûts démesurés. Stackeo accélère la vente des produits "en tant que services" et aide à en assurer la rentabilité, la fiabilité et la durabilité.

Sur place le 16 juin, en ligne les quatre jours du salon.

  • Unsearch : mieux profiter de toute la richesse du Web

Les porteurs de ce projet de startup proposent le produit Sources de Confiance, destiné aux élus et agents des collectivités territoriales pour leur permettre de trouver plus rapidement les sources officielles administratives, publiques et universitaires dont ils ont besoin dans leurs fonctions et sans changer leurs habitudes ni de moteur de recherche. Unsearch travaille aussi à adapter cette technologie dans d'autres secteurs (éducation, culture, médias…).

Sur place le 16 juin, en ligne les quatre jours du salon.

  • Malizen : améliorer le quotidien des experts en cybersécurité

Malizen conçoit ZeroKit, une nouvelle plate-forme logicielle pour redonner du temps utile aux équipes en cybersécurité. ZeroKit centralise les événements et l'intelligence d'équipe autour d'interfaces d'analyse collaboratives et apprend des décisions prises pour seconder les analystes "cyber" et leur redonner du temps utile.

Sur place le 16 juin, en ligne les quatre jours du salon.

  • Concordant : une solution pour les développeurs d’applications mobiles

Concordant libère les données, même en mobilité ou en déconnecté. L'utilisateur peut garder les données sur son appareil ou sur le Cloud, les partager et collaborer en groupe ; réponse instantanée et disponibilité sont assurées. Concordant facilite la gestion des données par le développeur, en apportant la cohérence et la persistance, le tout grâce à son interface uniforme quelle que soit la localisation.

Sur place le 17 juin, en ligne les quatre jours du salon.

  • Flit Sport : optimiser les plans d’entrainement de sportifs

Les porteurs de ce projet proposent une solution, Flit Sport, qui s'intègre aux applications et matériels de suivi de l'entraînement pour proposer un coaching personnalisé (fusion des données d’entrainement, suivi cardiaque…).

Sur place le 17 juin, en ligne les quatre jours du salon.

  • qatent : le traitement automatique des langues pour la rédaction de brevets

La startup qatent applique les dernières générations d’outils en traitement automatique des langues et d’apprentissage profond, combinés au savoir-faire métier de conseil en propriété industrielle, pour produire des demandes de brevets plus facilement et de meilleure qualité au service des déposants, des inventeurs et de l’industrie.

Sur place les 18 et 19 juin, en ligne les quatre jours du salon.

  • XScalibur : faciliter la gestion du multicloud

La startup XScalibur développe une technologie de modélisation et déploiement générique des ressources et services cloud afin d’améliorer la gestion d’environnements multicloud de manière écoresponsable.

Lauréate du Challenge Orange, elle sera présente mercredi 16 et jeudi 17 juin sur le stand d’Orange, autre partenaire de Viva Technology et le vendredi 18 juin sur le stand Inria.

  • Daspren : détecter et stopper les ransomwares

Daspren est une startup deeptech issue d’Inria. Elle est composée d’une équipe d’experts passionnés et déterminés à offrir à leurs clients des solutions de protection de haute qualité. Sa solution Parad, basée sur l’intelligence artificielle, est une solution inédite capable de détecter des attaques ransomware en pures "zero day", sans indicateurs de compromission (IOC) connus et sans aucun historique.

Sur place le 18 juin, en ligne les quatre jours du salon.

  • Robodelice : un robot pour préparer et servir des repas frais

L’idée du porteur du projet Robodelice : concevoir un robot de cuisson et de distribution d’aliments frais entièrement automatisé pour la préparation et le service des repas.

Sur place le samedi 19 juin, en ligne les quatre jours du salon.

  • Statinf : évaluer les temps d’exécution des programmes dits "critiques"

La startup Statinf propose d’évaluer, par le biais de nouvelles approches statistiques et probabilistes, les temps d’exécution des programmes dits "critiques". Les solutions à venir devraient aider les industriels à effectuer une analyse statistique temporelle de tous les systèmes informatiques embarqués, y compris lorsqu'ils s'appuient sur des processeurs multicœurs.

Sur place le jeudi 17 juin, en ligne les quatre jours du salon.

 

Outre ces startups et porteurs présents sur le stand Inria, les startups Inria Touch Sensity et RebrAIn seront présentes sur le stand D13 - Région Nouvelle Aquitaine.

Découvrez la technologie Touch Sensity

La stimulation cérébrale profonde par RebrAIn

Accélérer l’innovation numérique responsable au service de la société, une ambition partagée par La Poste et Inria

Mercredi 16 juin à 17h20, une interview croisée de Bruno Sportisse, PDG d’Inria avec Philippe Wahl, PDG de La Poste sera diffusée sur la plate-forme web de Viva Technology. Répondant aux questions de Margot Haddad, journaliste sur B Smart TV qui anime les CEO stories de Viva Technology, Bruno Sportisse et Philippe Wahl préciseront l’ambition du partenariat qu’ils ont signé fin mars 2021.

"La santé du futur" avec le lauréat du Prix Inria – Académie des sciences du jeune chercheur 2020

Jeudi 17 juin, entre 11h et 12h

Stanley Durrleman, codirecteur de l’équipe-projet Aramis, Inria de Paris et Institut du Cerveau, interviendra dans "Healthy Tech : Algorithms Designed for Healthcare" un panel proposé dans le cadre d’une émission dédiée à la santé du futur diffusée sur la plate-forme VivaTech et proposée en direct aux visiteurs du salon en salle 3.

Il présentera ses travaux en modélisation du cerveau pour lutter contre la neurodégénérescence.

 

Mega Women & Girls in Tech

Quatre interventions dans le programme Mega Women & Girls in Tech dont l’objectif est de promouvoir la place des femmes dans l’univers des technologies.

 

Vendredi 18 juin de 12h à 13h

Muriel Brunet, responsable du programme Éducation et Numérique chez Inria, interviendra la table ronde intitulée « Comment agir ensemble dès l’école pour un numérique égalitaire ? ».

L’échange sera animé par Bastien Masse, Coordinateur de la chaire EO&IA pour l’Éducation ouverte et l’intelligence artificielle, Centre de développement pédagogique à l’université de Nantes, administrateur association Class’Code et associera :

  • Rémi Ferrand, Délégué Général de Talents du numérique, Association Femmes@Numérique ;
  • Stéphane Gaussent, Délégué général de la Fondation Blaise Pascal, Projet Journées Filles, maths et informatique : une équation lumineuse !
  • Lucie Jagu, Coordinatrice du projet Intrépides de la Tech, Association Class’Code.

.

Samedi 19 juin, de 9h à 10h

Muriel Brunet, responsable du programme Éducation et Numérique chez Inria, interviendra dans la table ronde intitulée "Engagement des femmes dans le numérique de l'État" organisée par la Direction interministérielle du numérique. Cet échange sera animé par Frédéric Bardeau, cofondateur de Simplon et associera notamment :

  • Christine Balian, Directrice du programme FranceConnect - Cheffe de mission IDNUM à la Direction interministérielle du numérique ;
  • Anne JeanJean, Cheffe du service numérique, au sein des ministères Écologie Territoires et Mer ;
  • Andrée de Saint-Affrique, Chargée de développement managérial et coach.

 

Samedi 19 juin, de 12h à 13h

Inria proposera un rendez-vous online sur le thème "Elles conjuguent les sciences du numérique au féminin. Pourquoi pas vous ?", animé par Muriel Brunet, avec :

  • Liliana Cucu-Grosjean, chercheuse au centre Inria de Paris ;
  • Sophie Pellat, co-directrice d’Inria Startup Studio ;
  • Élise Taillant, ingénieure partenariats et projets d’innovation au centre Inria Grenoble Rhône-Alpes ;
  • Corinne Touati, chercheuse au centre Inria Grenoble Rhône-Alpes.

 

Samedi 19 Juin, de 15h00 à 15h45

Olivia Breysse, responsable du service transfert pour l’innovation et partenariats du centre Inria de Saclay – Île-de-France interviendra dans la session "Diversité : La tech peut-elle être paritaire ?".

La session démarrera par une table ronde de 30 minutes modérée par Pierre Louette, PDG du groupe Les Echos Le Parisien et sera clôturée par deux présentations d'initiatives : Wogitech et celle de Gwenaelle Thiebault, CEO, Marie Claire France pour la présentation du Prix Tech For Women Salesforce/Marie Claire.