Ensemble, construisons un leadership scientifique, technologique et industriel dans le numérique

Date:
Mis à jour le 02/03/2020
Le 18 février 2020 a lieu le lancement officiel du projet d’Inria pour les trois ans à venir, « Ambition Inria 2023 » en présence de Madame Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'innovation et de Monsieur Cédric O, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances et du ministre de l’Action et des Comptes publics, chargé du Numérique. L’événement réunissait les principaux partenaires d’Inria au sein des écosystèmes académiques, entrepreneuriaux et industriels. Il s’est clos symboliquement avec la signature du contrat d’objectifs et de performance d’Inria avec l’État pour la période 2019-2023.
Signature du COP
© Inria / Photo M. Magnin - Signatures

 

Alors que « le logiciel dévore le monde », la France doit construire les conditions de sa souveraineté numérique pour garder son autonomie stratégique. La volonté d’Inria, l’institut national de recherche en sciences et technologies du numérique, est de répondre à cet enjeu par la recherche et l’innovation. Inria est ainsi une composante audacieuse et engagée de l’écosystème académique, industriel et entrepreneurial du numérique.

Accélérer la construction d’un leadership scientifique, technologique et industriel, dans et par le numérique, de la France dans une dynamique européenne. Attirer les talents et faire rayonner la France dans le numérique. Avoir un impact économique dans les territoires, avec les entreprises du tissu industriel engagées dans la transformation digitale et la création de startups technologiques. Accompagner le développement des grandes universités de recherche.

Avoir de l’audace dans les choix scientifiques et par le pari de l’innovation. Prendre des risques, faire bouger les lignes, expérimenter de nouvelles organisations, être créatif au service des grandes politiques publiques.

C'est l'ambition d'Inria pour 2023.

 

Nous n’aborderons aucun des défis de notre époque sans des connaissances et des technologies nouvelles. Outre les dispositifs pour encourager les nouvelles initiatives scientifiques, une priorité forte a été donnée à la création d’entreprises, notamment en facilitant les transferts technologiques et en soutenant l’émergence de startups. Ce nouveau contrat d’objectifs et de performance innovant d’Inria est le fruit d’un dialogue rigoureux et approfondi. Il offre le cadre ambitieux dont nous avons besoin pour relever les défis de demain.

Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation

 

Avec ce contrat d’objectifs et de performance, Inria s’engage, avec ambition et responsabilité, au service de la souveraineté numérique de notre pays, en pleine cohérence avec ses racines et son histoire. Cette démarche audacieuse d’une recherche et d’une innovation au service des ambitions technologiques de notre pays répond pleinement à la politique engagée par le Gouvernement pour assurer la souveraineté numérique de notre pays.

Cédric O, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances et du ministre de l’Action et des Comptes publics, chargé du Numérique

 

Le COP d’Inria réaffirme notre rôle comme un bras armé de l’État pour la souveraineté numérique, par la recherche et l’innovation. Il donne un cadre d’ambition, d’engagement et de responsabilité et nous oblige, en tant qu’institut de recherche public, auprès de la Nation. Notre projet nécessite une volonté sans faille car les défis sont complexes et les difficultés nombreuses. Il repose sur la confiance de tous les acteurs impliqués, qu’ils soient internes ou externes, et sur leur courage pour mener à bien les transformations que nous initions et que dictent les circonstances de l’accélération numérique.

Bruno Sportisse, Président-directeur général d'Inria