Sites Inria

English version

Prix

30/09/2014

Chloé Audigier a reçu le "Outstanding Paper Award" - [ABDI-2014]

Chloé Audigier de l'équipe Inria Asclepios a reçu le "Outstanding Paper Award" pour le papier ci-dessous lors du 6e workshop international sur l'imagerie abdominale: Applications computationnelles et cliniques, qui s'est tenu en conjonction avec MICCAI 2014, le 14 Septembre 2014, à Boston, MA, USA.

Parameter Estimation for Personalization of Liver Tumor Radiofrequency Ablation
C. Audigier, T Mansi, H. Delingette, S. Rapaka, V. Mihalef, D. Carnegie, E. Boctor, M. Choti, A. Kamen, D. Comaniciu, and N. Ayache

Le résumé :

La modélisation mathématique peut être utile pour l'ablation par radiofréquence de tumeurs ; elle permet en effet de prédire l'étendue de l'ablation. Toutefois, l'exactitude de la simulation est rendue difficile par les propriétés matérielles qui sont spécifiques à chaque patient tout en dépendant de la température et de l'espace. Dans le présent article, nous présentons un système pour la modélisation personnalisée de l'ablation par radiofréquence de lésions multiples en cas de cancer métastatique. Le modèle proposé ici se fonde sur un modèle informatique de diffusion de la chaleur, de nécrose cellulaire et de circulation du sang dans les vaisseaux et le foie, qui repose sur des images de patient. Nous fournissons une estimation des paramètres matériels les plus sensibles, qui doivent être personnalisés à l'aide de l'imagerie clinique et des données disponibles. Ensuite, les paramètres sélectionnés sont estimés par modélisation inverse, de sorte que la distance point-maillage entre la zone nécrotique calculée et les lésions observées soit minimisée. L'ablation des lésions restantes est prédite sur la base de ces paramètres personnalisés. Le système est appliqué à un ensemble de données portant sur sept lésions provenant de trois patients et incluant des images de TDM pré- et post-opératoires. Dans chacun de ces cas, les paramètres ont été estimés sur une tumeur et l'ablation par radiofréquence a été simulée sur l'autre tumeur ou les autres tumeurs en utilisant ces paramètres personnalisés, en supposant que les paramètres étaient invariants dans l'espace pour le même patient. Les résultats montrent une corrélation significativement bonne entre l'étendue prédite et effective de l'ablation (erreurs point-maillage moyennes de 4,03 mm).

Mots-clés : Outstanding Paper Award MICCAI 2014 Ablation par radiofréquence Asclepios

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !