Sites Inria

English version

Distinction

Magalie Quet - 26/01/2018

''La science se livre'' récompense Gilles Dowek et Serge Abiteboul pour leur ouvrage

Dans le cadre de "La science se livre", manifestation destinée à valoriser la culture scientifique, le département des Hauts-de-Seine a récompensé, dans la catégorie "Adultes", deux chercheurs Inria, Gilles Dowek et Serge Abiteboul, respectivement des équipes Deducteam (centre de Saclay - Île-de-France) et Valda (centre de Paris) pour leur livre Le Temps des algorithmes .

Dix livres en compétition pour la 17e édition.

La sélection pour l'édition 2018 a été réalisée par un comité de pilotage composé de la Bibliothèque nationale de France, - centre national de la littérature pour la jeunesse - La Joie par les livres, la Bibliothèque des sciences et de l’industrie de la Cité des sciences – Universcience, et l’association BIB92 regroupant les bibliothèques et médiathèques des Hauts-de-Seine.

Les ouvrages ont été sélectionnés pour :

  • l’originalité des sujets abordés ;
  • la qualité scientifique de leur contenu ;
  • la qualité de transmission des connaissances au public.

C'est en décembre que le jury a sélectionné le lauréat 2018 pour les catégories "Adultes" et "Adolescents".

Chaque prix est doté de 3 500 euros et d’un soutien à la diffusion par le conseil départemental des Hauts-de-Seine dans le réseau départemental de lecture publique, dans le réseau de libraires indépendants libraires en Seine, et dans les collèges altoséquanais.

Un jury d'experts

Pour cette édition 2018, le jury était composé de personnalités scientifiques et littéraire :

  • Président du jury : Pierre-Henri GOUYON - Muséum national d'histoire naturelle - Biologiste, professeur à l'AgroParisTech, à l'ENS et à Sciences Po ;
  • Directrice des délibérations : Virginie BONNAILLIE-NOEL - École normale supérieure de Paris, département de mathématiques et applications - Directrice de recherche au CNRS ;
  • Membres :
    • Nadeige BOUVARD - directrice du Réseau des médiathèques de Clamart - ville de Clamart / territoire vallée Sud Grand Paris - membre du Conseil national de la culture scientifique, technique et industrielle ;
    • Sophie CAILLEUX - commission « sciences » de l’association BiB 92 - médiathèque de Meudon ;
    • Alain DORESSOUNDIRAM - Observatoire de Paris - LESIA - CNRS UMR 8109/UPMC/université Paris Denis Diderot ;
    • Denis GUTHLEBEN - CNRS - attaché scientifique au comité pour l'histoire du CNRS, rédacteur en chef d’Histoire de la recherche contemporaine ;
    • Bruno  JARRY - directeur du CLAIVM, association Culture loisirs animations de la ville d’Issy-les-Moulineaux ;
    • Michel  NETZER - Bibliothèque nationale de France - directeur - Département sciences et techniques ;
    • Laure  SABATIER - Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) - chef du laboratoire de radiobiologie et oncologie - directrice du Programme transverse Toxicologie ;
    • Emeline  THEPAUT - responsable de la section adultes-adolescents de la médiathèque de la Marine - réseau des médiathèques de Colombes ;
    • Jacques VIDAL-NAQUET - Bibliothèque nationale de France - directeur - Département littérature et art - Centre national de la littérature pour la jeunesse.

"Le temps des algorithmes" - Serge Abiteboul et Gilles Dowek - Éditions Le Pommier

Depuis quelque temps, les algorithmes sont sur toutes les langues. Et ils inquiètent autant qu’ils fascinent. Avec eux, nous passons facilement d’un extrême à l’autre : nous nous réjouissons qu’ils nous facilitent la vie, mais redoutons qu'ils nous asservissent…

Pour en finir avec cette vision manichéenne, cet ouvrage propose un nouveau regard sur notre époque, sur le temps des algorithmes. Pour commencer, cessons de considérer les algorithmes comme des êtres mystérieux, dotés d’intentions maléfiques. Après tout, les algorithmes sont des créations de l’esprit humain. Ils sont ce que nous avons voulu qu’ils soient.

Les algorithmes sont avant tout des solutions, mais ces solutions ne sont pas neutres. S’ils sont à l’origine de transformations radicales des notions de travail, de propriété, de gouvernement, de responsabilité, de vie privée et même d'humanité, c’est à nous de décider de quel côté faire pencher la balance. Les algorithmes sont peut-être le premier outil à la mesure de nos aspirations. Cessons de les subir, en cherchant à les comprendre. C’est ainsi que nous pourrons être maîtres de notre destinée.

Mots-clés : Gilles Dowek Serge Abiteboul Algorithmes

Haut de page

Suivez Inria