Sites Inria

Transports

9/05/2011

Un service de minibus automatisés en test à La Rochelle

Depuis le 12 mai, l’équipe-projet IMARA teste ses véhicules électriques et automatiques à La Rochelle, dans un environnement urbain où circulent piétons et voitures. Elle propose aux riverains et aux touristes un transport gratuit sur un trajet de 1600m (aller-retour), sur une route mixte, sans aménagement particulier.

A une vitesse de 10km/h, les deux véhicules acheminent leurs passagers entre 5 points d’arrêt ou de montée possibles (type ascenseur). Des opérateurs ont été formés et pour chaque déplacement, l’un d’entre eux sera présent à bord, pour assister les voyageurs et surveiller le bon fonctionnement des véhicules. Ce test grandeur nature durera jusqu’au 8 juillet 2011. La Rochelle a été élue Ville la plus électromobile de France, par l'Avere-France, association en faveur du développement de la mobilité électrique. En effet, la ville a non seulement équipé 70% de sa flotte municipale en véhicule électrique (110 véhicules), mais elle a aussi mis en place un système de livraison par véhicule électrique en centre-ville et des bateaux électriques circulent sur la rade. Enfin la ville a été l’une des premières à proposer un service d’auto-partage avec une cinquantaine de véhicules électriques en libre-service (système Yelomobile) et ce depuis 1999.

La Rochelle était donc le lieu idéal pour mener cette expérience "grandeur nature" en collaboration avec TNO, l’école d’ingénieurs EIGSI et les autorités locales, et pour organiser la conférence qui a présenté les résultats de recherche du projet européen CityMobil les 12 et 13 mai.

Entretien avec Fawzi Nashashibi responsable de l'équipe-projet IMARA

C'est la deuxième fois qu'il y a une expérimentation à La Rochelle, qu'est-ce qui a changé ?

Cette fois-ci, en dehors du fait que l’expérimentation est assurée par l’Inria seul, les fonctionnalités démontrées sont beaucoup plus avancées. Pour cette deuxième expérimentation, nous présentons des véhicules naviguant en totale autonomie et sans conducteur. Enfin, cette démonstration est une première, au moins au niveau européen, car l’opération est un vrai service offert aux riverains durant 2 à 3 mois et non une démonstration à durée limitée.

Qu'attendez-vous de cette démonstration et de l'échange avec les riverains ?

A travers cette expérimentation, nous voulons montrer qu’il existe un autre mode de transport efficace et durable, et qu’il est possible d’allier les technologies du futur et les besoins modernes des citoyens. Nous voulons également montrer qu’il est possible aujourd’hui d’avoir un système de navettes électriques automatiques à la demande, totalement sécurisé, et respectueux de l'environnement !

Qu'est-ce qui est nouveau (technologie présentée...) ?

La nouveauté est le mode d’automatisation totale de la conduite, basé uniquement sur des données capteurs embarquées et sans infrastructure dédiée. Cette automatisation est fondée également sur le déploiement et l’utilisation des télécommunications sans fil. De même, c’est la première fois que les navettes automatiques partagent réellement la route avec les riverains et les voitures ordinaires (voies mixtes).

Vous avez fait des démonstrations en Europe du Nord, est-ce que les réactions sont différentes ?

Non, c’est la même curiosité et les mêmes attentes qui se manifestent aussi bien au Nord qu’au Sud.

Cette démonstration marque également la fin du projet Citymobil : quelles sont les avancées technologiques dues au projet ?

Ce projet aura été l’occasion de rapprocher ces nouveaux modes de transport de la population et de les introduire au cœur même des villes. Les technologies introduites et testées sont à l'avant-garde technologique en Europe voire dans le monde. Les tests et expériences menés avec Citymobil ont permis de prouver que ces technologies sont matures d’un point de vue technique et qu’elles sont adoptées par les citoyens. En revanche, leur déploiement dépendra aussi de l’évolution des législations et de l’implication politique réelle des communes. La Rochelle en ce sens, est aujourd’hui une ville exemplaire.

Mots-clés : IMARA La Rochelle CityMobil Transports automatisés

Galerie vidéo

Haut de page

Suivez Inria