Sites Inria

English version

Collaboration

16/06/2016

Zéphyr : l’adaptable intelligent à commande vocale

© La Maison attentive

L’agence d’architecture La Maison attentive, associée au centre Inria de Lille et à l’entreprise NooliTIC, a conçu la preuve de concept d’un adaptable intelligent, nommé Zéphyr. Réalisé en moins d’un mois, cet outil vise à offrir plus d’autonomie aux personnes à mobilité réduite.

L’adaptable intelligent Zéphyr a pour vocation d’aider les personnes à mobilité réduite en leur apportant plus d’autonomie dans leur vie quotidienne. Sur roulettes, il fonctionne grâce à une simple commande vocale. Il suffit de lui dire « Zéphyr vient » pour qu’il approche, apportant avec lui ses très nombreuses fonctionnalités.

© La Maison attentive

Un adaptable intelligent

À l’origine de ce projet, La Maison Attentive, une agence d’architecture intérieure dédiée à la santé. Intervenant dans les structures d’accueil pour personnes fragilisées (EHPAD*, centres de rééducation fonctionnelle, hôpitaux…), l’entreprise élabore des solutions technologiques « en co-construction avec les utilisateurs ». C’est Brigitte Maes, directrice de l’agence, qui a conçu le design de cet adaptable intelligent. Zéphyr est ainsi doté  de diverses fonctionnalités (porte-magazine, porte-gobelet, plumier, plateau inclinable, trousse de soin, corbeille). Plusieurs centaines d’exemplaires sont en cours de commercialisation.

Afin d’améliorer son projet, elle se tourne vers Sylvain Deceuninck, fondateur de la société NooliTIC pour équiper Zéphyr d’une intelligence artificielle et ainsi lui permettre de se déplacer toute seule. « Nous concevons des objets connectés , explique-t-il. Nos projets sont souvent liés au secteur industriel, mais nous avons constaté qu’il y avait beaucoup d’opportunités dans le domaine de la santé.  ». Cette société lilloise est experte dans la communication de données à travers des réseaux sans fil, tel que le Bluetooth. Pour la première fois, ils comptent réaliser un objet connecté qui répond à une commande vocale.

© La Maison attentive

La plate-forme InriaTech, au cœur du projet

La principale fonctionnalité de cet adaptable est de se déplacer dans l’espace sur commande vocale. Cela nécessite qu’il soit équipé d’une motorisation et d’algorithmes spécifiques lui permettant de reconnaître son environnement. Il peut ainsi éviter les obstacles et se rendre au bon endroit sans encombre. Pour cet aspect, Zéphyr bénéficie des travaux de recherche menés au sein du centre Inria de Lille.

Santiago Bragagnolo, ingénieur rattaché à la plate-forme InriaTech – un dispositif Inria d’aide au transfert technologique – s’est chargé de la partie « déplacement » de Zéphyr en se basant sur les travaux de recherche menés au sein de l’équipe Non-A d’Inria.

L’équipe Non-A (commune avec Centrale Lille, le CNRS et l’Université de Lille1**) est spécialisée dans les questions de trajectoire. « Ils réalisent des robots autonomes qui cartographient leur environnement afin de s’y déplacer  », explique Sylvain Karpf, responsable du service transfert innovation et partenariats du centre Inria de Lille. « Nous avons adapté les techniques de reconnaissance d’espace et d’environnement à un prototype d’adaptable. L’étape suivante sera d’ajuster notre technologie à la réalisation finale, » ajoute Margot Corréard, chargée des partenariats et des projets d’innovation chez Inria. Zéphyr pourra ainsi se déplacer de façon complètement autonome.

« Nous avons notre preuve de concept , explique Sylvain Deceuninck. Elle a été réalisée en seulement un mois, grâce à la plate-forme InriaTech, sans laquelle rien n’aurait été possible.  » La prochaine étape sera d’adapter la motorisation au produit fini. L’équipe du projet s’interroge également sur la façon dont l’intelligence sera reliée à l’adaptable Zéphyr : chaque exemplaire sera-t-il doté d’un ordinateur ? Seront-ils tous reliés à un système central commandé au niveau de l’établissement par exemple ? Des questions auxquelles ils pourront répondre après avoir réuni les fonds nécessaires au développement de leur projet. Par ailleurs, Zéphyr candidate à la Bourse Charles Foix qui récompense depuis 13 ans les projets innovants permettant d’améliorer la qualité de vie et l’autonomie des seniors et/ou de leurs aidants. « Cela fait 25 ans que nous travaillons sur des aménagements spécifiques dans les lieux de santé, je pense que notre Zéphyr s’inscrit dans l’évolution des pratiques de prise en charge des personnes fragiles en institution et au domicile. » nous confie Brigitte Maes.

© La Maison attentive

InriaTech : un dispositif pour faciliter le transfert technologique

Lancé en avril 2015 à Lille, ce dispositif qui compte 8 ingénieurs et 3 chargés de partenariats est dédié au transfert de technologie et au développement de la R&D dans la région lilloise. Implanté à EuraTechnologies, sa mission est de favoriser les collaborations et le transfert technologique entre les équipes de recherche Inria et les sociétés innovantes, mais aussi d’encourager et de faciliter la création de start-up issues de ces équipes de recherche.

*EHPAD : établissement d’hébergement pour personnes âgées.

** au sein de l'UMR 9189 CNRS-Centrale Lille-Université Lille1, CRIStAL.

Mots-clés : InriaTech Équipe-projet Non-A

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !