Sites Inria

Colloques Interfaces

Réduire les données du calcul scientifique : quelles techniques, quels impacts, quelles opportunités?

"Interfaces", le colloque scientifique aquitain des sciences numériques.  Ce cycle de conférences accueille plusieurs fois dans l'année des scientifiques du monde entier reconnus pour la qualité de leurs travaux et des résultats qu'ils produisent. Les sujets traités ont bien sûr un impact dans les domaines informatiques et mathématiques appliquées mais sont aussi caractérisés par leur croisement avec d'autres sciences et d’autres domaines. La médecine, les Sciences Humaines et Sociales, l’art sont par exemple des thématiques abordées.

  • Date : 10/07/2018
  • Lieu : Salle Ada Lovelace à 13h
  • Intervenants : Franck Cappello
  • Organisateurs : Inria Bordeaux - Sud-Ouest

Pour sa prochaine édition, Interfaces •  Colloque scientifique aquitain des sciences numériques, accueille : 

Franck Cappello
Directeur du laboratoire commun JLESC

L'exposé se tiendra en français et sera précédée d'un café d'accueil.

Réduire les données du calcul scientifique : quelles techniques, quels impacts, quelles opportunités?

Le volume de données généré lors de l’exécution de nombreuses simulations numériques est déjà trop important pour que la totalité des donnes produites soit transférée, stockée et analysée. Ce problème va s'amplifier significativement avec les machines Exascale et la réduction des données qui est aujourd’hui nécessaire dans certains cas vas devenir indispensable dans le cas général. Les techniques génériques classiques de réduction (compression sans perte et décimation) ne permettent pas d'atteindre les facteurs de réduction et la fidélité nécessaires pour résoudre ce problème. La seule solution viable identifiée actuellement est la compression de données avec perte (lossy) associée a un stricte contrôle d'erreur. Ce domaine est très jeune et ouvre de très nombreuses questions du point de vue des applications, des méthodes numériques et de l’intégralité de la pile logicielle. Au delà des travaux publiés récemment concernant les E/S, plusieurs équipes ont commencé a explorer la compression avec perte pour accélérer le checkpoint/restart, les communications MPI et les échanges entre la mémoire principale et le processeur (c.f. Gordon Bell award 2017). Ce séminaire présentera des cas concrets motivant  la compression avec perte de données scientifiques et détaillera l'un des compresseurs les plus efficaces. Nous discuteront de l'importance du respect de bornes d'erreur fixées par l'utilisateur ainsi que des outils pour analyser l'erreur introduire par la compression. Nous terminerons par la présentation de résultats (facteurs de compression, vitesse de compression/décompression, distorsions) sur des applications réelles (compression E/S, checkpoint/restart, mémoire) et des nombreuses perspectives ouvertes par ce nouveau domaine.

Franck CAPPELLO

Franck est directeur du laboratoire commun UIUC-INRIA-ANL-BSC-JSC-Riken/CCS-UTK/ICL.Il dirige les projets VeloC (checkpoint/restart) et EZ (lossy compression) du projet exascale américain (ECP).

Avant cela, Franck a été chargé de recherche au CNRS puis directeur de recherche à Inria ou il a initié et dirigé les premières années du projet Grid5000.

Franck est IEEE Fellow.

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !