Sites Inria

English version

Concours i-LAB 2016

AB / Laurence Goussu - 12/07/2016

Trois nouvelles start-up Inria lauréates de l'édition 2016 du concours i-LAB

Concours i-LAB 2016

Trois projets issus d’Inria ont été récompensés cette année dans le cadre du concours national i-LAB porté par le ministère de la Recherche (MENESR) et Bpifrance, dont l’objectif est de détecter et de soutenir les projets français de création d’entreprises de technologies innovantes.

Créé en 1999, le concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes, l'un des deux volets du dispositif i-LAB, participe pleinement à l'interaction entre la recherche, les chercheurs et l’entreprise. Il a également pour objectif de favoriser le transfert des résultats de la recherche vers le monde économique. Inria, en favorisant depuis plus de 30 ans la création d’entreprises et le transfert des résultats de ses recherches vers le monde économique, s’inscrit parfaitement dans cette démarche.

Dans la dynamique de simplification engagée par le secrétaire d’État Thierry Mandon, le concours a évolué à l’occasion de sa 18e édition et se recentre désormais sur la catégorie «création-développement».

Le jury national a distingué cette année 56 lauréats « création-développement » parmi les 347 candidatures reçues au concours national. Cinq Grands Prix ont récompensé des projets investis dans l’un des dix défis sociétaux définis par l’agenda France Europe 2020. Les Prix ont été remis le 5 juillet 2016.

Lire en lien le palmarès complet.

Zoom sur les trois projets Inria récompensés

Dans le domaine  « Numérique, technologies logicielles & communication »

  • Arshia CONT (PDG) : Antescofo, un accompagnateur musical intelligent

Les plates-formes dominantes de l’industrie musicale offrent à tous un accès massif au contenu multimédia, mais limité à la simple écoute passive. Antescofo est le résultat de plusieurs années de recherche dans l’équipe-projet commune MuTant commune à l'Ircam, Inria, le CNRS et l'UPMC. Primée et utilisée par un grand nombre de musiciens professionnels et d'ensembles renommés, cette technologie innovante – issue de la combinaison d’algorithmes d’intelligence artificielle et d’un savoir-faire musical de pointe – dote l’ordinateur de la capacité d'accompagnement automatique des musiciens. Unique en son genre, elle permet la synchronisation et l'adaptation en temps réel d'un contenu multimédia haute définition sur tout appareil muni d’un simple microphone. Réservée à un usage professionnel, cette technologie est suffisamment mature pour être portée au grand public dans le but d’enrichir la pratique musicale traditionnelle en la rendant interactive.

La start-up Antescofo reflète notre ambition de démocratiser la pratique musicale pour tout musicien et chanteur. Antescofo permettra à chacun de jouer avec des ensembles de musique, ou de chanter avec son groupe préféré, à sa propre vitesse, et de proposer des nouvelles reprises. Le financement d’i-LAB nous permettra de renforcer notre R&D et d'élargir le produit au grand public et pour un marché international.

  • Emmanuel DISSOUBRAY (PDG) : Makitoo, première solution de réparation de bugs informatiques en temps réel

Makitoo est une solution innovante, issue d'Inria (équipe Spirals), d'excellence opérationnelle pour la maintenance logicielle. Elle permet aux développeurs d’instrumenter automatiquement leur code source afin de pouvoir détecter et analyser plus précisément l’origine des problèmes techniques (bugs) qui surviennent sur tous types d'applications (mobile, pc ou serveur). Les rapports d’erreur ainsi générés sont enrichis du contexte précis et mettent en avant la partie du code qui fait défaut. Makitoo permet ainsi aux développeurs de comprendre plus facilement la cause réelle du bug et de le résoudre plus rapidement. Makitoo permet donc d’avoir des indicateurs clés de qualité et de piloter plus efficacement la maintenance logicielle.

Grâce au succès au concours iLab 2016, Makitoo va pouvoir réaliser deux de ses objectifs principaux : supporter de nouveaux langages et ainsi étendre la technologie Makitoo à plus de programmes informatiques, et ajouter de nouvelles fonctionnalités clés pour l’ensemble de ses clients : de nouvelles sondes  de détection et de diagnostic, de nouvelles fonctionnalités clés (alerte, gestion des équipes, ouverture de son API, etc.) et une analyse statistique des bugs pour définir de nouveaux modèles de correction.

Dans le domaine « Technologies médicales »

  • Francois FAURE (PDG) : Anatoscope, solution logicielle de simulation 3D

Anatoscope est une solution logicielle qui permet de construire et simuler des avatars numériques 3D d’après imagerie médicale, avec les mêmes caractéristiques biomécaniques que la personne réelle. L’avatar modélise des pathologies musculo-squelettiques et dentaires, et teste virtuellement des traitements personnalisés avant de les appliquer au patient lui-même et de produire des prothèses.

Pour ce concours, c’est le projet Anatosmile, solution cloud pour la simulation avancée des traitements orthodontiques et maxillo-faciaux qui a été présenté et récompensé. Destiné aux orthodontistes et aux chirurgiens, Anatosmile repose sur plus de dix années de recherches au CNRS et chez Inria, et apporte une rupture technologique en installant la modélisation physique du patient au cœur du processus clinique. Cette solution logicielle distribuée sur le Cloud, permet notamment la construction automatique de clones numériques des patients d’après imagerie médicale, en moins de deux minutes, l’essai et la mise au point rapide de traitements personnalisés au moyen de simulation biomécaniques sur les clones, ou encore la fabrication d’appareillages par impression 3D… La plus-value : amélioration de la qualité des traitements, gain de temps et de précision, meilleure communication entre patients et praticiens.

Mots-clés : Mutant Start-up Makitoo Anatoscope Antescofo Arshia Cont Spirals

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !