Sites Inria

English version

ERC 2016

AB - 3/11/2016

Six chercheurs Inria ont obtenu une bourse ERC Starting Grant en 2016

La bourse ERC « Starting Grants  » s'adresse aux jeunes scientifiques (deux à sept ans après la thèse) : six chercheurs Inria ont obtenu cette bourse en 2016 qui leur permettra de constituer une équipe de recherche autour d’un thème original. Portraits croisés des lauréats de l'année.

Adrien Bousseau

Adrien Bousseau, Equipe Graphdeco Adrien Bousseau, Equipe Graphdeco

Adrien Bousseau est chargé de recherche au sein de l’équipe-projet GRAPHDECO à Inria Sophia Antipolis – Méditerranée. Spécialiste de l’imagerie numérique, il a reçu en 2011 l'un des trois prix Eurographics de la meilleure thèse. Son projet sur l’interprétation des dessins pour le design 3D  vient de lui  permettre de décrocher une bourse dans la catégorie « Jeune chercheur » (Starting Research Position), attribuée par le Conseil Européen de la Recherche (ERC). Rencontre avec le nouveau lauréat qui nous parle de son parcours et de ses projets.


J'aime le fait que la synthèse d'image soit à l'intersection de plusieurs domaines scientifiques, l'informatique, les mathématiques, la physique, tout en abordant des problèmes très concrets. Lorsque nous testons nos méthodes, nous pouvons voir directement nos résultats, et même maintenant les toucher grâce à l'impression 3D.

Lire la suite de l'entretien

Jasmin Blanchette

Jasmin Blanchette

Chercheur au sein de l’équipe-projet VeriDis, bilocalisée entre Nancy et Sarrebruck, Jasmin Blanchette a obtenu l’ERC StG pour son projet Matryoshka. Premier essai, premier succès qu’il nous détaille avec un humour léger et un brin de poésie.


Mes travaux portent sur la preuve interactive, les assistants de preuve. Lorsqu’on veut utiliser un théorème, on doit le prouver en premier. C’est ce que font les mathématiciens à longueur de journée, mais aussi les informaticiens quand ils veulent vérifier que leurs algorithmes et programmes sont corrects.

Lire la suite de l'entretien

Cătălin Hriţcua

Diplômé de l'Université de Saarland en Allemagne, Cătălin Hriţcua a travaillé comme associé de recherche à l'Université de Pennsylvanie avant de rejoindre Inria en 2013. Il vient de décrocher une bourse du Conseil européen de la recherche (ERC) pour une durée de cinq ans. Son ambition : faire de la compilation formellement sécurisée une réalité.


Je pense que la cybersécurité en général et la compilation sécurisée en particulier constituent des problématiques cruciales. C'est pourquoi je veux contribuer à promouvoir l'idée de compilation sécurisée auprès de la communauté de recherche et montrer que l'utilisation d'un matériel innovant et d'une vérification formelle est une piste possible.

Lire la suite de l'entretien

Julien Mairal

Membre de l’équipe-projet Thoth, Julien Mairal vient d’être récompensé par le Conseil européen de la recherche (European Research Council, ERC), qui lui a décerné une bourse « Starting Grant  ». Pendant cinq ans, le chercheur va pouvoir se consacrer à la recherche d’algorithmes de traitement de données massives plus simples à utiliser et plus performants.


Je travaille sur l’apprentissage statistique. C’est un domaine multidisciplinaire, entre l’informatique, les mathématiques appliquées et les statistiques. Cela rentre dans le cadre de ce qu’on appelle la science des données ou l’intelligence artificielle. Il s’agit de transformer des données soit en connaissances scientifiques, soit en outils technologiques.

Lire la suite de l'entretien

María Naya-Plasencia

Les informaticiens prédisent depuis longtemps l’arrivée d’un nouveau type d’ordinateur aux capacités de calcul largement supérieures : l’ordinateur quantique. La sécurité des systèmes de protection de nos communications risque d’être compromise par ces machines d'une nouvelle génération. María Naya-Plasencia, de l’équipe SECRET du centre Inria de Paris, a reçu une bourse de l’ERC pour analyser la sécurité des systèmes cryptographiques symétriques dans un univers post-quantique.


La confiance dans nos systèmes symétriques est entièrement basée sur nos connaissances dans le domaine de la cryptanalyse. Si l’on veut que les systèmes post-quantiques soient fiables et performants, il faut comprendre comment les adversaires pourront exploiter cette nouvelle puissance de calcul.

Lire la suite de l'entretien

Fabien Lotte

Chargé de recherche au centre Inria de Bordeaux, Fabien Lotte travaille sur les interfaces cerveau-ordinateur en en modélisant les processus d'apprentissage. La bourse ERC - Starting Grant qu'il vient d'obtenir va lui permettre d'ouvrir un peu plus ce domaine de recherche encore récent à une donnée peu prise en compte jusqu'ici par les spécialistes : l'humain, permettant ainsi une amélioration des usages des interfaces.


C’est un domaine de recherche récent donc dynamique et riche. De nombreuses thématiques sont à explorer, de nouveaux projets sont à inventer (...) à l’interface d’univers multiples comme l’informatique, les mathématiques, le traitement du signal, les neurosciences, la psychologie et la recherche médicale. Je pars donc invariablement à la découverte de nouveaux sujets !

Lire la suite de l'entretien

Mots-clés : Imagerie numérique ERC 2016 Starting Grant Cryptographie quantique Compilation Algorithme Cybersécurité Cryptanalyse Europe

Haut de page