Sites Inria

Médiation scientifique

MDV - 28/05/2014

Les stages Maths C2+ essaiment de + en +

Découvrir les mathématiques et l'informatique autrement, telle est la promesse des stages maths C2+, une initiative de l'association Animath. Cette action de médiation scientifique s'adresse aux jeunes de collège et lycée, souvent en classe de seconde.

Concrètement, un stage Math C2+, ce sont des élèves accueillis au sein d'un environnement de recherche. Les activités se déroulent en dehors de l'école et du temps scolaire. Le but avoué : permettre aux jeunes de s'imaginer en futurs scientifiques. Peut-être même faire naître des vocations chez des élèves souvent éloignés d’un environnement propice au développement d’un projet d’études scientifiques. La priorité est en effet donnée aux jeunes éloignés géographiquement ou sociologiquement des sciences. Les stages sont par exemple composés d'autant de filles que de garçons, une volonté pour contrer le faible pourcentage de femmes s'engageant dans le domaine scientifique. Et ça marche : il n'y a que des élèves volontaires... et les sessions sont complètes  ! Signe évident de l'intérêt que le sujet éveille.

Faire cohabiter sciences informatiques et mathématiques appliquées

Ces stages sont l'occasion de présenter les mathématiques de manière concrète, ainsi que de montrer la diversité de leurs applications dans la société. Conférences, ateliers débranchés, robotique ludique, initiation au code, découverte du logiciel libre, débat citoyen, visites des plates-formes de recherche, réalisation de micro-projets, ce sont autant de formats pour mettre en lumière d'autres facettes des mathématiques.

Chez Inria, cette action se décline tous les ans à Sophia en juin, à Grenoble à la Toussaint, et à Lille en contribuant au stage universitaire. 2014 a vu la première session de Bordeaux en avril, et Nancy lance son premier stage en juin.

Maths C2+ en 3 chiffres :

  • 30 à 60 jeunes par stage
  • 2 à 4 jours pour découvrir la recherche en science du numérique
  • 50% de filles et 50% de garçons

Mots-clés : Médiation scientifique Mathématiques Éducation

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !