Sites Inria

Archives ouvertes

4/03/2009

La production scientifique française est bien visible sur le Web

Livres IST Outils

D'après le palmarès Webometrics, les plateformes de publications scientifiques françaises figurent parmi les plus visibles sur le Web, et notamment celles du CNRS et d'Inria qui se positionnent respectivement au 3e et 6e place.

Le rang occupé par Inria, avec sa plateforme HAL-Inria, témoigne d'une bonne visibilité des productions scientifiques de l'Institut. Comme ses partenaires français et européens, Inria s’inscrit dans une dynamique d’adhésion forte au mouvement des archives ouvertes en développant activement sa plateforme et en encourageant ses chercheurs à y déposer systématiquement leurs travaux.

A travers son palmarès Webometrics, Cybermetrics Lab, unité du Centre espagnol de recherche scientifique, dresse un classement des 300 plateformes de dépôt de publications les plus visibles sur le web. L'objectif de cette unité est de promouvoir la communication scientifique sur Internet et de favoriser la diffusion en libre accès des publications scientifiques.

Pour rappel, le classement Webometrics est fondé sur une combinaison d'indicateurs de popularité des sites web référencés par les principaux moteurs de recherche et sur le volume de travaux accessibles en ligne.

Top 10 du classement mondial webometrics

1 - Arxiv.org e-Print Archive
2 - Social Science Research Network
3 - HAL-CNRS
4 - Research Papers in Economics RePEc
5 - MIT Dspace
6 - HAL-INRIA
7 - École Polytechnique Federale de Lausanne Infoscience
8 - Université de Saint Gallen Forschungsplattform Alexandria
9 - Université Oregon Scholars' Bank
10 - CERN Document server

Mots-clés : Hal-Inria Palmarès Webometrics

Haut de page

Suivez Inria