NodsCov2 : quantifier et modéliser la propagation du virus

Date:
Mis à jour le 29/06/2020
NODS-Cov2 a pour but de quantifier et modéliser la propagation du virus spécifiquement au sein d’un hôpital (dissémination nosocomiale). À terme, il s’agit de comprendre comment la minimiser.
NodsCov2
© Inria / Antoine Fraboulet / Capteurs en cours de montage à Inria Paris avant déploiement.

Quelle est la genèse de votre projet ?

Le projet NodsCov2 provient d'une suite du programme iBird mené conjointement entre AP-HP, Institut Pasteur et Inria entre 2007 et 2009. iBird était une étude placée dans le cadre du projet Européen MOSAR ("Mastering hOSpitAl Resistance and its spread into the Community").

Nodscov2 est issu directement de ce projet, à la fois pour les partenaires, les acteurs et les technologies. L'origine de Nodscov2 est à l'initiative du professeur Didier Guillemot (Inserm/Pasteur/UVSQ) et d'Eric Fleury (Inria). Le projet est réalisé côté capteurs par Antoine Fraboulet (MCF en disponibilité et IR Inria en CDD dans le cadre du projet) et Guillaume Chelius (CR INRIA en disponibilité) qui avaient été déjà impliqués dans le programme iBird et d'autres projets de capteurs sans fil.

Comment se développe-t-il aujourd'hui et quels sont ses objectifs ?

Nodscov2 est une mesure et une analyse des structures de contacts dans différents services hospitaliers. Ce projet contribue à l'effort de modélisation sur COVID en étudiant notamment le risque de transmission nosocomiale du virus chez les patients et les personnels de santé.

Verbatim

The project is currently in its active measurement phase. We have already been able to carry out 10 deployments in different hospitals in the Paris region and the month of June will allow us to carry out 7 additional deployments in departments located in Lyon and Bordeaux. Each of these 17 investigations is carried out with 200 sensors and takes place over a period of about 40 hours, making it possible to record several hundred thousand measurement points (which can go beyond 500,000 measurements on certain very active services).

Auteur

Antoine Fraboulet

Poste

MCF on availability and IR Inria on a fixed-term contract as part of the project

Comment travaillez-vous avec vos partenaires ?

Le travail réalisé entre les partenaires permet de mener les investigations dans les différents services hospitaliers en coordination entre AP-HP et Inria.

Les données recueillies par les capteurs sont ensuite analysées et consolidées par Inria avant d'être transmises à l'Institut Pasteur. Ces données de proximité alimentent les différents outils de modélisation et de simulation utilisés pour analyser les propriétés des graphes et structures de rencontres observés dans les services. (Antoine Fraboulet)