Hervé Lebret

Co-directeur d’Inria Startup Studio
Hervé Lebret
© Inria / Photo Raphaël de Bengy

La Deeptech, ce sont des technologies de pointe dont la durée de maturation est très longue, alors que le domaine du numérique implique la fluidité et la rapidité de développement - avec le risque de devoir évoluer ou pivoter rapidement. La coexistence de ces 2 dimensions implique un mode d’accompagnement très différent de la Deeptech « traditionnelle », avec un temps de maturation et donc des ressources importantes.

Il est primordial de prendre en compte à la fois l’aspect business et l’évolution rapide de la technologie dès le début d’un projet !

[Vidéo] En aparté avec Hervé Lebret

Entretien avec Hervé Lebret, co-directeur d'Inria Startup Studio.

 

Son parcours

Diplômé de l’École polytechnique et de l’École nationale supérieure de l’aéronautique et de l’espace (ENSAE), Hervé Lebret est également titulaire d’un doctorat.

Après avoir débuté sa carrière de chercheur sur des sujets de mathématiques appliquées à l’ONERA, Hervé Lebret a été chargé d’investissement au sein du fonds de capital-risque Index Ventures à Genève et était jusqu’à son arrivée au sein d’Inria directeur du programme d’accélération et de soutien aux startups au sein de l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Hervé Lebret est un spécialiste de la culture startup et de l’enseignement de l’entrepreneuriat en tant que maître d’enseignement et de recherche au Collège de management des technologies de l’EPFL. Depuis 2009, Hervé Lebret était l’un des premiers membres du Comité de suivi des actions de transfert technologique (CSATT) d’Inria. Hervé Lebret est également l’auteur d’un ouvrage sur les startups : « Start-up, what we will still learn from Silicon Valley » (www.startup-book.com).