Falco : l’innovation technologique des capteurs au service de la plaisance

Date:
Mis à jour le 11/03/2021
Les ports de plaisance connaissent, comme la plupart des secteurs, une révolution numérique. Falco a choisi de naviguer sur ces eaux et de proposer des technologies de capteurs sans fil pour participer activement à la transition numérique de la plaisance.
Port de Sète
© Thomas Watteyne

 

Créé en 2019, Falco révolutionne la gestion et la sécurité des infrastructures portuaires en proposant une large offre de services numériques reposant sur des capteurs sans fil. Notification d’occupation des postes d'amarrage pour faciliter la gestion des flux portuaires, détection d’incidents à bord grâce à des capteurs de surveillance ou applications mobiles en marque blanche pour les plaisanciers et pour le personnel portuaire : la startup a pris le cap de la transition numérique de la plaisance !

Cofondée par quatre personnes, Elsa Nicol (CEO), Keoma Laguna (CTO), Olivier Laporte, (expert du milieu maritime, responsable de la relation client), et Thomas Watteyne (conseiller scientifique), c’est au sein de l’équipe de recherche EVA (Inria de Paris) qu’est née l’idée de cette startup. L'équipe EVA, dont Thomas Watteyne est directeur de recherche et Keoma Laguna, alors doctorant spécialisé dans les réseaux informatiques sans fil, développe des solutions de bout en bout basées sur une gamme de technologies de l’Internet des Objets (IoT).

Ces solutions sont déployées à travers différents partenariats internationaux dans des projets de recherche allant de l'agriculture intelligente à la mesure environnementale et à la construction intelligente. En 2017-2018, l’un de ces déploiements consistait à créer une "Smart Marina" au port du Cap d’Adge c’est ainsi que Falco est né !

Pour arriver à une technologie fiabilisée, l’équipe a fait partie d'une "Action de Transfert Technologique", qui lui a permis la constitution d’un capital initial afin d'embaucher un ingénieur et de suivre des cours d’entrepreneuriat. Tout au long de cette période, le service transfert innovation et partenariats de Paris lui a permis de créer des liens avec son réseau d'incubateurs, d'investisseurs et autres entrepreneurs.

Verbatim

Le soutien qu'Inria nous a apporté dès le début a été absolument remarquable. La culture startup fait partie de l’ADN d'Inria, et Inria dispose de toutes les ressources nécessaires pour vous mettre sur la bonne voie.

Auteur

Thomas Watteyne

Poste

Directeur de recherche de l’équipe EVA et cofondateur de Falco

Aujourd’hui, la startup vient de finaliser une levée de fonds de 1,1M€, a reçu de nombreux prix prestigieux, dont le prix du meilleur service au concours Innovation du Salon nautique de Paris. Elle compte douze collaborateurs et une filiale aux États-Unis : la jeune pousse a largement pris racine, mais l’interaction avec Inria reste très étroite. La startup entretient un lien fort avec l'équipe de recherche EVA qui l’a vue naître, avec qui elle collabore notamment sur un projet de thèse lancé l'automne dernier.

Verbatim

Inria est un fantastique incubateur de connaissances et de techniques directement applicables à ce que nous faisons, de l'électronique, jusqu’à l'apprentissage automatique en passant par les réseaux. Nous sommes très fiers de faire partie de la famille Inria.

Auteur

Thomas Watteyne

Poste

Directeur de recherche de l’équipe EVA et cofondateur de Falco

Falco vient de fêter ses deux ans d'existence. Si aujourd’hui sa technologie est déployée dans sept ports, elle espère dans cinq ans figurer parmi les leaders, au niveau international aux côtés de nombreux ports "intelligents".

 

Suivre les actualités de Falco

Une idée, un projet... ? Parlez-en avec le Service Transfert, Innovation & Partenariats du centre de Paris