« Du SHAPE aux inventeurs du numérique »

Date :
Mis à jour le 15/07/2020
L’exposition, "Du Shape aux inventeurs du numérique" a été conçue et créée à l’initiative de deux collaborateurs et d’une collaboratrice du siège d’Inria, Marie-Pierre Diquelou, Thierry Boche et Rémy Taillefer. Cette exposition a été inaugurée en novembre 2017, poussée par leur volonté d’imaginer et réaliser une vaste rétrospective dans le cadre du cinquantième anniversaire de l’institut. L’exposition retrace à la fois l’histoire du site de Rocquencourt et l’histoire de l’informatique.

Dates clés :

  • Novembre 2017 : Inauguration de l’exposition à l’occasion du cinquantième anniversaire d’Inria
  • 16 novembre 2018 : L'exposition a accueilli le 1000è visiteur
  • 18 décembre 2018 : Les concepteurs de l’exposition reçoivent le Prix Inria 2018 - Prix d’appui à la recherche
  • 21 septembre 2019 : Dans le cadre des Journées du patrimoine, plus de 700 visiteurs ont découvert l’exposition

La genèse du projet

L'aventure a commencé en 2017 dans la perspective de la célébration du cinquantième anniversaire de l'Institut. « J'ai suggéré une exposition rétrospective et mon idée a été très bien accueillie », résume Marie-Pierre Diquelou, responsable de la gestion documentaire et des archives à la délégation aux affaires juridiques. Le sujet proposé initialement était vaste : il s'agissait d'illustrer la contribution d'Inria à l'histoire de l'informatique.

C'est alors que Rémy Taillefer, knowledge manager à la direction des ressources humaines, et Thierry Boche, de la direction des services d'information sont entrés en scène. Le premier en tant que collaborateur avec une longue expérience à différentes fonctions chez Inria y compris au sein des équipes de recherche, le second s'appuyant sur de solides compétences de gestionnaire de parc informatique et sur une passion pour l'histoire de la Seconde Guerre mondiale.

Une exposition rétrospective

Plusieurs vidéos historiques sont présentées pour illustrer la richesse de l’histoire du site, depuis l’installation des troupes alliées en 1952 (sur le site du SHAPE - Supreme Headquarters Allied Powers Europe, Grand Quartier général des puissances alliées en Europe de l'OTAN) jusqu'aux travaux de recherche de deux générations de chercheurs. Elles permettent ainsi de revivre l'aventure du développement du Plan calcul, des mathématiques appliquées et de l'informatique et mieux comprendre les avancées de l'Internet, de l’intelligence artificielle en passant par des innovations majeures comme l’iPhone par exemple, pour lequel un chercheur Inria a joué un rôle majeur.

Cette exposition propose une rétrospective de presque 70 ans permettant de mieux connaître l’histoire d’un lieu historique. La première partie de l'exposition permet de s’immerger dans la période d’après-guerre qui a entraîné l’installation des troupes alliées en Europe en 1952 sur le site de Rocquencourt et de comprendre le contexte de la naissance de l’IRIA (Institut de Recherche en Informatique et Automatique) puis Inria après le départ de l’OTAN depuis 1967 jusqu’à aujourd’hui. La seconde partie nous montre quelle a été l’évolution de la technologie au travers des recherches menées par les scientifiques d’Inria avec l’avènement et le déploiement de la micro-informatique et des réseaux.

L’exposition s’articule autour de la reconstitution de bureaux-types sur les différentes époques « charnières » de déploiement de la micro-informatique et des réseaux. Des matériels « phares », emblématiques de chaque époque sont présentés et remis en service. Des vidéos et des panneaux d’affichage racontent, expliquent les principales évolutions techniques et les faits majeurs de l’histoire de l’informatique : de la création des cartes perforées au World Wide Web en passant par Arpanet et les figures fondatrices du numérique, l'exposition permet de comprendre le rôle joué par Inria et son positionnement dans la recherche fondamentale en informatique et automatique pendant cette période au-travers de la reconstitution des univers liés à chaque époque.

La visite a été pensée grâce à un parcours modulaire permettant de découvrir une succession de 14 univers, correspondant aux cinq époques significatives, des fondements, à la maturité d’Inria.

Des fondateurs du site de Rocquencourt qui ont apporté un mode de vie nouveau, aux chercheurs et chercheuses qui ont été au coeur de la révolution informatique, plusieurs courants d’innovation se sont succédé et sont représentés dans cette exposition.

Un retour dans le passé qui a de l’avenir

Sur la base du bilan réalisé après un an d’exploitation, l’équipe propose une démarche qui vise à professionnaliser cette exposition et à la compléter. Ce musée vise à devenir une vitrine physique, un service et processus d’archivage dans le cycle de vie des projets, un lieu de formations, de rencontre, de débats, d’interconnexions, d’idées, de réflexion et de création.

L’équipe à l’initiative du projet

A_Inria-0296-020_720_540
© Inria / Gilles Scagnelli

Rémy Taillefer, responsable du site de Rocquencourt :

« Nous avons commencé à réfléchir à trois et, de fil en aiguille, le projet s'est affiné. Au lieu d'une grande fresque de l'informatique, nous avons privilégié une approche plus modeste et plus patrimoniale. Nous nous sommes concentrés sur l'histoire du site de Voluceau – qui était de 1952 à 1967 un site support au Quartier général des puissances alliées en Europe de l'OTAN (SHAPE) - ainsi que sur l'évolution du matériel bureautique d'Inria qui a été, pendant cinq décennies, le témoin privilégié des travaux des chercheurs et chercheuses qui ont, pour certains, marqué l'histoire de l'informatique ».

A_Inria-0296-046_720_540
© Inria / Gilles Scagnelli

Marie-Pierre Diquelou, maintenant retraitée, ancienne responsable de la gestion documentaire et des archives à la délégation aux affaires juridiques :

« Nous avons choisi d'articuler le parcours autour de reconstitutions de bureaux-types représentatifs des différentes époques charnières de la vie du site et de l'évolution de l'informatique. Nous aimerions maintenant pérenniser cette exposition et surtout la professionnaliser et l'enrichir pour pouvoir accueillir de nouveaux publics, contribuer encore plus au rayonnement d'Inria et pourquoi pas la mettre au service de l'animation des équipes de recherche ».

A_Inria-0296-025_720_540
© Inria / Gilles Scagnelli

Thierry Boche, administrateur système à la DSI :

« Tout est fait maison, jusque dans les moindres détails comme le dispositif anti-éblouissement que nous avons imaginé à partir de nappes en papier. Le visiteur découvre un premier espace dédié à la période OTAN avec un bureau militaire équipé de pièces historiques issues de nos collections personnelles ».

 

L’exposition est ouverte sur demande pour des visites privées lors d’événements, réunions et séminaires à Rocquencourt. Elle est aussi ouverte à tout le personnel du site chaque premier mardi du mois de 13h à 14h

Pour en savoir plus

L’interview de l’équipe Shape pour les Prix Inria 2018 – Prix d’appui à la recherche

Des questions ? Contactez l’équipe Shape: expo@inria.fr