Sites Inria

Evénement

Laurence Goussu - 10/11/2016

Grand succès pour le 1er Start-up Week-end Artificial Intelligence

Le tout premier Start-up Week-end consacré à l’intelligence artificielle en France s’est déroulé du 4 au 6 novembre 2016. Avec quatre-vingt-trois participants, treize projets sélectionnés sur les quarante idées présentées et dix mentors engagés, cette première édition a été un grand succès.

54 Heures pour Créer sa Start-up

Fondée en 2007 par l’incubateur californien Techstars, l’organisation « Start-up Week-end » encourage la création de start-up par l’action et l’expérimentation. 

Paris a été la première ville au monde à recevoir un Start-up Week-end dédié au thème de l’intelligence artificielle, sous toutes ses formes et dans toutes ses acceptions.
Sujet fascinant et complexe, l’IA est au coeur d’enjeux technologiques et humains cruciaux. Mais c’est aussi une thématique qui laisse la part belle aux fantasmes et à l’imagination, à la croisée de la science-fiction et des résistances face aux changements induits par la technologie.
Ce tout premier Start-up Week-end « Intelligence Artificielle » était sponsorisé notamment par « Google for entrepreneurs » et Inria, et soutenu par Microsoft et Indiegogo.
Il s’est tenu à l’École 42, grande école gratuite et accessible à tous, qui a bouleversé les codes dans le système éducatif supérieur français, mais aussi établissement de renom pour la qualité de ses étudiants et l’importance de son investissement dans le numérique.

Les lauréats :

C’est le projet Gaya qui a remporté cette compétition 2016. Gaya est un « bot » qui permet de traduire, depuis n’importe quelle langue, des phrases en images et émoticônes afin de faciliter la communication entre deux personnes de cultures et de langues différentes. Le prototype mis au point par l’équipe, comme sa présentation, ont été percutants et ont convaincu l’ensemble des jurés.

Le deuxième projet sélectionné, Karl , est une application mobile qui s’appuie sur l’intelligence artificielle pour recommander à l’utilisateur des tenues vestimentaires, notamment pour des occasions particulières, en prenant en compte son style et ses goûts.
 
Le troisième projet retenu, CleverTalk est un chatbot qui utilise la technologie de reconnaissance vocale dans le but de stocker et classer les discussions collectées pendant les rendez-vous et les réunions. Le projet s’attaque à un grand problème de la vie la vie professionnelle (comme personnelle) : les discussions sans fin qui ont peu, voire pas d’impact dans les prises de décisions.

Le prix Inria « Start-up & Recherche » a été décerné à MyLawHero , assistant juridique personnel. Il prend la forme d’un chatbot au travers, par exemple, de Facebook Messenger. MyLawHero s’adresse à tous ceux qui sont confrontés à un problème juridique personnel (licenciement, …), aux administrations et aux gouvernements qui manquent de budget et de temps et enfin aux juristes qui désirent atteindre de nouveaux clients. Ses fonctionnalités sont les suivantes : l’analyse de la situation juridique de l’utilisateur au travers d’une discussion avec le chatbot , la gestion d’une to-do list , le partage de cas similaires et la mise en contact avec un professionnel du Droit.

Mots-clés : Start-up week-end Start-up Intelligence artificielle

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !