VIV HEALTHTECH : la santé 100% numérique en Nouvelle Aquitaine

Date:
Mis à jour le 26/11/2020
ViV HEALTHTECH est l’événement annuel dédié à la filière santé et à l’innovation technologique financé par la région Nouvelle-Aquitaine et cofinancé par Bordeaux Métropole. L’édition 2020, à laquelle le centre Inria de Bordeaux – Sud-Ouest s’est associé, s’est déroulée les 9 et 10 novembre, dans un format entièrement à distance.
Chercheurs travaillant devant un ordinateur avec une imagerie cardiaque projetée en arrière plan
© Inria / Photo C. Morel

 

Au total six chercheurs, issus des équipes-projets Memphis, Potioc, Flowers, Carmen, Monc, et Geostat ont pris part à cet événement, accompagnés pour certains par leurs partenaires, au premier rang desquels figurent le CHU de Bordeaux, le CNRS et la startup Nurea. Cette forte mobilisation des scientifiques Inria est à l’image de l’engagement de l’institut sur les questions de l’innovation en santé numérique : totale et porteuse de sens. Elle répond à l’enjeu technologique, économique et sociétal que représente la santé, et permet de mettre en lumière la grande diversité des projets sur lesquels les chercheurs sont engagés aux côtés d’entrepreneurs et médecins du territoire néo-aquitain. Yves Coudière, responsable de l’équipe-projet Carmen et Nejib Zemzemi chercheur au sein de cette même équipe, tous deux membres du comité de pilotage de ViV HealthTech, ont coordonné l’implication du centre Inria  Bordeaux – Sud-Ouest dans cet événement unique.

 

Portrait de Y. Coudière
© Inria / Photo H. Raguet
Yves Coudière, responsable de l'équipe-projet Carmen

C’est la première fois que je participe à l’organisation d’un évènement de cette taille et surtout de cette nature. Le nombre et la diversité des partenaires de cette organisation m’ont beaucoup impressionné et parfois intimidé.

 

 

"Cela démontre, à mon avis, la richesse et le dynamisme de la nouvelle région dans le domaine de l’innovation en santé. Sur le plan personnel, j’y ai passé du temps, mais j’ai aussi beaucoup appris en observant en direct, et participant à la coordination entre des entités très variées, comme un centre de recherche, des clusters d’entreprises, des pôles de compétitivité, des associations de personnels de santé", explique Yves Coudière.

Cet événement a pour vocation de faire se rencontrer des acteurs variés du secteur de l’innovation en santé, et de faire émerger de nouveaux projets. Véritable plate-forme d’échanges entre professionnels du monde médical, ViV HealthTech a réuni plus de 80 conférenciers, autour de quatre thématiques : prévention et parcours de soin, laboratoires et médicaments, santé connectée, matériels et dispositifs médicaux. Des rencontres virtuelles auxquelles ont participé quelque 750 personnes issues de l’entrepreneuriat, du secteur académique, de la sphère institutionnelle et du monde de la santé en Nouvelle-Aquitaine.

 

Portrait de Nejib accoudé à un écran d'ordinateur
© Inria / Photo H. Raguet
Nejib Zemzemi

Nejib Zemzemi, qui faisait également partie des conférenciers, revient sur son implication :  "La participation d’Inria à Viv HealthTech a germé pendant la première phase de confinement. Il était un peu difficile de se projeter et d’engager la participation de l’institut sans savoir le format que prendrait l’événement. Mais nous étions déterminés à relever le défi, confiants que l’événement prendrait le format adéquat.

Personnellement, j’avais envie de montrer les collaborations que différentes équipes Inria entretiennent avec des startuppers dans le domaine médical et des professionnels de santé, en particulier avec nos collaborateurs du CHU de Bordeaux."

 

 

Ceci fait écho à la volonté d’Inria de s’affirmer comme un acteur à part entière dans l’écosystème régional de recherche et de transfert en santé. Au vu des interactions que nous avons eues et du succès de l’événement, je pense que le but est atteint.

Santé & numérique, pour une médecine toujours plus personnalisée

Aide au diagnostic, analyse d’examens, optimisation et personnalisation des traitements, criblage de molécules à activité biologique, etc : depuis une quinzaine d’années, l’application des sciences du numérique à des données médicales complexes révolutionne le traitement des données de santé, promettant des bénéfices multiples pour le patient et les personnels de soin.  Chez Inria, les projets de recherche en santé et biologie sont nombreux et interdisciplinaires, et offrent des perspectives engageantes pour toute la chaîne de soin, y compris du côté de la recherche et du développement (R&D) de grands groupes sur les médicaments, les dispositifs, les instances de régulation, et bien d’autres thèmes.

Titre

Les conférences des scientifiques Inria

Jour
Nom du jour

Lundi 9 novembre 2020

horaire
horaire
09h30 - 10h00
Description

Jumeau numérique vasculaire : modèles et données pour les anévrismes aortiques

Angelo Iollo, responsable de l'équipe-projet Memphis, et Florian Bernard, président et cofondateur de Nurea.

 

horaire
10h00 - 10h30
Description

Peut-on réparer son cerveau en apprenant à contrôler son activité cérébrale ?

Fabien Lotte, chercheur en informatique, spécialiste des interfaces cerveau-ordinateur au sein de l'équipe-projet Potioc et Jean-Arthur Micoulaud Franchi, psychiatre, neurophysiologiste et médecin du sommeil au CHU de Bordeaux et à l'unité de recherche SANPSY (CNRS).

horaire
10h30 - 11h00
Description

Le numérique pour une éducation personnalisée des enfants avec autisme

Hélène Sauzeon, professeure de psychologie et de sciences cognitives à l'université de Bordeaux, membre de l'équipe-projet Flowers, responsable de l'équipe Handicap Activité Cognition & Santé à l'unité de recherche U1219 "Bordeaux population Health" Inserm et Université de Bordeaux.

horaire
11h00 - 11h30
Description

Le projet RebrAln

Nejib Zemzemi, chercheur en mathématiques appliquées et calcul scientifique au sein de l'équipe-projet Carmen, et Emmanuel Cuny, neurochirurgien, Professeur de neurochirurgie au CHU de Bordeaux.

horaire
11h30 - 12h00
Description

Modélisation et IA pour améliorer la prise en charge clinique du cancer

Olivier Saut responsable de l’équipe-projet Monc

 

horaire
12h00 - 12h30
Description

Peut-on entendre Parkinson's? quid du Covid?

Khalid Daoudi : chercheur en traitement du signal et cofondateur de l'équipe-projet GeoStat