Partenariats académiques

Une politique de site ambitieuse sur le territoire lillois

Mis à jour le 27/07/2022

L’ambition stratégique d’Inria annoncée clairement dans le Contrat d’objectifs et de performance d’Inria pour la période 2019-2023 est d’être un organisme national de recherche au service du développement des grands campus de recherche de rang mondial, dans les sciences et technologies du numérique. C’est dans cette dynamique que le centre Inria de l'Université de Lille a signé un accord stratégique avec son partenaire territorial : l'Université de Lille.

L'Université de Lille et Inria entretiennent depuis de nombreuses années des relations, l'accord-cadre signé fin novembre 2021 vise à accélérer la dynamique en fixant un ensemble d’actions communes pour former un site de premier plan sur les sciences et technologies du numérique, au bénéfice de la recherche, de l’enseignement supérieur et de l’innovation sur le territoire lillois.

Partenaire stratégique du centre Inria de l'Université de Lille

Création centre Inria de l'Université de Lille

Création du centre Inria de l'Université de Lille

L'accord stratégique a été signé le 30 novembre 2021 par Bruno Sportisse, président-directeur général d’Inria, et Jean-Christophe Camart, président de l’Université de Lille.

BU santé et Camps santé Université de Lille

L'Université de Lille

Renforcer des synergies communes

Le centre Inria et l'Université de Lille entretiennent depuis de longues années des collaborations à travers des actions communes. Cet accord stratégique vient accélérer la dynamique numérique du territoire lillois.

Cette politique de site commune ambitieuse permet une meilleure concertation pour les actions bilatérales mais aussi pour les actions qui conduisent Inria et son partenaire à travailler avec des tiers, que ce soit avec des partenaires publics de l’enseignement, de la recherche et de l’innovation, ou avec des partenaires privés, qu’ils soient français, européens ou étrangers.

Elle vise également l’amélioration de l’attractivité internationale des campus au bénéfice de l’enseignement, de la recherche dans les domaines d’intérêt commun, et de la création d’emploi. Une attention particulière est portée sur la coordination des politiques RH (recrutement, délégation, mobilité, accueil…) pour nourrir notamment les équipes-projets communes créées ou à créer.