Marie-Hélène Pautrat

Directrice des partenariats européens - Directrice des relations internationales par intérim
Marie-Hélène Pautrat
© Inria / Photo G. Scagnelli

Marie-Hélène Pautrat a été nommée le 1er septembre 2019 directrice des partenariats européens (DPE).

Après une première partie de carrière en tant qu’ingénieure en sciences sociales, Marie-Hélène Pautrat a rejoint Inria il y a douze ans en tant que chargée d'affaires européennes, puis a rejoint le siège en 2012. Depuis 2015, elle a occupé le poste d’adjointe à la DPEI (Direction des partenariats européens et internationaux), contribuant ainsi directement à l’élaboration et à la mise en œuvre de la politique extérieure d’Inria, et encadrant le travail de plusieurs personnes. Marie-Hélène Pautrat a également été auditrice de l'IHEST (Institut des hautes études pour la science et la technologie) pour la promotion 2018-2019.

Horizon Europe, le nouveau programme-cadre pour la recherche et l'innovation, devrait entrer en vigueur en 2021, pour une durée de sept ans. Il sera complété notamment par le nouveau programme Digital Europe qui soutiendra le déploiement des technologies du numérique. Des inflexions sont à attendre, mais aussi des opportunités nouvelles pour l'institut.

Une des missions de la nouvelle Direction de partenariats européens est de définir et soutenir une politique d'influence à Bruxelles. Inria entend ainsi réaffirmer la nécessité de soutenir en Europe une recherche ambitieuse et en rupture dans les sciences du numérique, basée sur l'excellence scientifique. Cela doit passer par la capacité de l'Europe à soutenir une recherche de long terme, sur des questions fondamentales, et à respecter un meilleur équilibre entre recherche précompétitive et de long terme au sein du futur programme-cadre Horizon Europe.

Inria doit prendre en main de nouveaux outils comme l'EIC (Conseil européen de l'innovation) avec lequel la Communauté européenne renouvelle sa vision de l'innovation pour soutenir des projets entrepreneuriaux issus d'une recherche d'excellence et en rupture et qui complète des dispositifs antérieurs comme l'EIT (Institut européen d’innovation et de technologie) .