Inria rayonne en bibliothèque à Bordeaux

Date :
Mis à jour le 11/05/2020
Le centre de recherche Inria Bordeaux – Sud-Ouest a noué un partenariat avec le réseau des bibliothèques de la Ville de Bordeaux. L'objectif ? Promouvoir ensemble l'information scientifique et technique par des conférences pour tous les publics. Au menu du premier cycle : intelligence artificielle (IA) et cryptologie.

Bibliothèque Mériadeck
© Nathalie Daviet - Architectes : Trinqué, Tournier, Grésy, Hébrard

Dans le sillage de premières rencontres organisées il y a plusieurs années, le centre de recherche Inria Bordeaux – Sud-Ouest a scellé un partenariat avec les Bibliothèques municipales de Bordeaux pour l’année 2019-2020. « Nous voulons mettre en avant nos recherches scientifiques auprès de publics différents de ceux que nous touchons habituellement, tels les chercheurs, les ingénieurs et les étudiants », explique Damien Robert, chargé de recherche dans l’équipe-projet LFANT* (se prononce « éléphant »), commune à Inria, l'université de Bordeaux et le CNRS.

Objectif partagé avec les responsables de la Bibliothèque de Bordeaux. « Notre plan d'action prévoit un développement de l'information scientifique et technique », précise Yoann Bourion, directeur adjoint Usages numériques et communication à la direction des Bibliothèques, de la lecture publique et des médias culturels de la mairie de Bordeaux. « Or nos bibliothécaires, même lorsqu'ils travaillent dans des institutions qui font la part belle aux collections scientifiques, sont souvent issus de filières littéraires. Ils sont de ce fait plus à l'aise dans l'organisation d'animations en lien avec la littérature ou les sciences humaines que sur la promotion de sujets scientifiques pointus. »

Bibliothèque Mériadeck
© Valérie Daviet/bibliothèque

L’intelligence artificielle dans nos vies

Deux conférences tous publics se sont déjà tenues au sein de la bibliothèque centrale Mériadeck, établie dans le quartier du même nom et dotée d'un large espace entièrement dédié aux loisirs numériques, « Le num' ». L'intelligence artificielle était à l'honneur le 21 décembre 2019 : Nicolas Roussel, directeur du centre Inria Bordeaux – Sud-Ouest, est revenu devant une soixantaine de participants sur les origines historiques de ce domaine, les développements en cours et les bouleversements sociétaux susceptibles d'être induits par l'apprentissage automatique ou machine learning.

Image
Yoann Bourion
Verbatim

The aim was to address the subject with regard to its actual uses and to draw connections with our daily lives. The event, which was on a very current topic, was a big success. It sparked a long debate and allowed us go over the foundations of a complex subject that is easily over-interpreted.

Auteur

Yoann Bourion

Poste

Deputy Director of Digital Uses and Communication at the Bordeaux Municipal Directorate for Libraries, Public Reading and Cultural Media

La cryptologie révélée au public

« À quoi sert la cryptologie ? », tel était le thème de la deuxième conférence, animée par Damien Robert le 5 février devant une trentaine de participants de tous horizons. « Dans mon domaine, cela m'aide à démystifier le métier, à montrer que nous ne travaillons pas seuls mais en étroite collaboration avec un réseau international d'experts, et à susciter des vocations auprès des plus jeunes et en particulier des lycéennes », indique ce chercheur.

Autre bénéfice de sa présentation : elle a contribué à lever le voile sur une technologie encore méconnue ou énigmatique, même si la plupart d’entre nous l’utilisent tous les jours – par exemple lorsque nous consultons des sites internet sécurisés, de type https, ou payons par carte bancaire. Damien Robert a également éclairé les enjeux de recherche.

Image
Damien Robert
Verbatim

I explained that we are working on developing complicated encryption protocols such as for electronic voting, managing new decentralised electronic currencies or searching for personal photographs hosted in the cloud without decoding them.

Auteur

Damien Robert

Poste

Researcher in the project-team LFANT

Reste maintenant à faire en sorte que d'autres conférences de ce type puissent s’organiser dans les mois ou trimestres à venir : numérique et santé, arts et science, etc. Et pourquoi pas à donner naissance à d'autres types de collaborations.


* LFANT est une équipe-projet spécialisée dans la conception d'algorithmes en théorie des nombres.