Inria participe à la création de PariSanté Campus

Date:
Mis à jour le 18/12/2020
L’émergence ou la résurgence de maladies infectieuses capables de bouleverser les équilibres économiques, sociaux et politiques mondiaux, l’augmentation du nombre de patients atteints d’une affection chronique, n’appellent pas seulement une évolution du monde du soin et de la santé ; elles constituent, encore plus depuis la crise de la Covid-19, une priorité de toute politique publique. Inria, l'Inserm, PSL, Health Data Hub et l'Agence française du numérique annoncent la création de PariSanté Campus pour renforcer la recherche et l'innovation en santé numérique.
Annonce de la création de PariSanté Campus
© Inria

Faire de la France un leader en santé numérique

La crise sanitaire que le monde traverse depuis l’irruption de la Covid-19 montre combien il est essentiel de mettre à disposition de la communauté scientifique, pour le plus grand bénéfice des populations mondiales, un instrument destiné à la recherche médicale de très haut niveau, dévolu notamment à une meilleure exploitation des données de santé. C’est pourquoi le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et le ministère de la Santé, ont impulsé la création d’un Campus de recherche et d’innovation en santé numérique sur le site du Val-de-Grâce, afin de développer, avec des acteurs publics comme l’Inserm, l’université PSL, Inria, l’agence numérique en santé, et le Health Data Hub, les synergies et l'interdisciplinarité qu’ils avaient déjà amorcées.

Ce campus mutualisera les compétences et les expertises, et mettra à disposition de la communauté bases de données et équipementsPariSanté Campus accueillera également un centre international de conférence permettant aux chercheurs du monde entier de se rencontrer et de partager les résultats de leur recherche. Un hôtel d’entreprises et un incubateur de startups abriteront des entreprises désireuses de bénéficier de cet environnement fertile. Rassemblant acteurs publics et partenaires privés, ce campus permettra de répondre aux besoins de l’ensemble des acteurs de la filière santé, comme l’appui au développement de projets entrepreneuriaux, la formation, la mise à disposition d’outils en faveur de l’innovation et de l’expérimentation.

Situé en plein de cœur de Paris, dans un lieu emblématique de la médecine d’excellence, le site de l’ancien hôpital d’instruction des armées du Val-de-Grâce sera connecté avec un écosystème proche riche d’universités, d’hôpitaux, de centres de recherche et d’incubateurs de startups. Grâce à lui, la France confortera sa place d’acteurs majeurs de la recherche et du développement en santé numérique, au côté des pôles existants aux États-Unis, en l’Asie et en Europe. Les fondateurs et partenaires du PariSanté Campus se réuniront dès 2021 dans un lieu préfigurateur afin de renforcer les synergies et l’interdisciplinarité. PariSanté Campus s’inscrit également dans une stratégie globale du gouvernement pour renforcer les moyens dédiés à la recherche et à l’innovation en santé numérique.

Promouvoir un modèle européen de la santé numérique

Face aux leaders mondiaux du numérique, l'Europe doit promouvoir un modèle de santé numérique plaçant l’humain au cœur de ses valeurs. Sa réussite dépend de la prise en compte de trois enjeux majeurs :

  • Renforcer sa capacité à récolter des données, les rendre accessibles et exploitables. Dans le sens des préconisations du rapport de l’OMS intitulé WHO Global Strategy on digital health 2020-2024, un tel chantier requiert des collaborations multiéchelles pour accroître la portée et l’efficacité de la santé numérique, pour veiller à ce qu’elle corresponde sans cesse aux besoins, aux priorités, aux profils et aux objectifs stratégiques que s’assigne chaque pays.
  • Structurer une filière industrielle française des technologies numériques de la santé. Si la santé est un droit universel, elle est également porteuse d’enjeux économiques majeurs, liés notamment aux multiples usages avérés et futurs des données massives de santé. La structuration d’une filière industrielle française des technologies de la santé suppose la mise en place de partenariats public-privé dans la lignée des recommandations de la Fédération européenne des académies de médecine et du rapport intitulé Artificial intelligence in healthcare : is Europe ready ?.
  • Protéger les données des citoyens et encadrer leur utilisation. L’ensemble exige enfin de nouveaux moyens technologiques et éthiques pour protéger les populations contre la collecte et l’utilisation abusive de données à caractère personnel de plus en plus sophistiquées : il en va de l’existence de notre démocratie sanitaire.
Verbatim

Inria est pleinement engagé dans la dynamique de PariSanté Campus. Faire de la France un leader mondial de la santé numérique est en effet une de nos priorités, dans le cadre de notre stratégie conjointe avec l'Inserm. Avec PSL, au cœur d'un écosystème académique, entrepreneurial et industriel riche, tous les ingrédients sont réunis pour accélérer la transformation numérique de la santé, en colocalisant des activités de formation, de recherche à l'interface du numérique et de la santé, et d'innovation, que ce soit par la création de startups technologiques ou la constitution d'équipes conjointes avec des entreprises.

 

Auteur

Bruno Sportisse

Poste

PDG d'Inria