Deux équipes Inria au Cybathlon

Date :
Mis à jour le 12/03/2020
Le Cybathlon : Un championnat unique en son genre, organisé tous les quatre ans, dans lequel des personnes handicapées ayant un handicap moteur se mesurent pour accomplir des tâches du quotidien en utilisant des systèmes d’assistance technique de pointe.
Plus de 90 équipes du monde entier s'affrontent dans six disciplines : les équipes Nitro et Freewheels, respectivement accompagnées par les équipes de recherche Inria Athena et Camin, participeront à deux d'entre elles les 2 et 3 mai prochain (désormais reporté en septembre) à Kloten en Suisse. La finale sera retransmise par la télévision suisse dans tout le pays.

L'équipe Nitro, catégorie "BCI"

L'équipe Nitro (Inria-Sophia Antipolis) qui participe au Cybathlon 2020

 

  • Théodore Papadopoulo, directeur de recherche
  • Amandine Audino, ingénieur R&D
  • Federica Turi, doctorant
  • Paul-Emmanuel Ponsenard, ingénieur biomédical stagiaire (Master 2)
  • Karine Leclerc, pilote de l'équipe
  • Maureen Clerc, directrice de recherche et directrice d'Inria Sophia Antipolis - Méditerranée

Interface Cerveau-Ordinateur (BCI)

Pour en savoir plus

Nous vous invitons à consulter le site de l'équipe Nitro ainsi que celui de l'équipe de recherche Athena.

Le BCI est un système de liaison entre le cerveau et un ordinateur ; ce dispositif permet de « contrôler par la pensée » un ordinateur, une prothèse, ou tout autre système automatisé, sans solliciter les bras, mains ou jambes.

L'objectif est de permettre à des personnes souffrant d’handicaps majeurs de retrouver une certaine autonomie :

  • Des individus tétraplégiques ou souffrant du syndrome locked-in (patient qui a toutes ses facultés mentales mais qui ne peut bouger que les paupières) pourraient par exemple contrôler un exosquelette pour se déplacer
  • Des personnes amputées pourraient contrôler les mouvements de leur prothèse
  • Des personnes ayant perdu la parole pourraient parler via un ordinateur
  • etc.

L'équipe FreeWheels, catégorie "FES Bike"

L'équipe FreeWheels (Inria-Sophia Antipolis) qui participe au Cybathlon 2020
© Inria / Photo H. Raguet
  • Martin Schmoll, post-doctorant Inria
  • Ronan Le Guillou, ingénieur de recherche Inria
  • Charles Fattal, médecin-chef - La Châtaigneraie
  • Xavier L’Hermitte, pilote FreeWheels
  • Bérengère Raoult, kinésithérapeute - La Châtaigneraie
  • Christine Azevedo, directrice de recherche Inria

La stimulation électrique fonctionnelle (FES)

Pour en savoir plus

Nous vous invitons à consulter le site de l'équipe FreeWheels ainsi que celui de l'équipe de recherche Camin.

La stimulation électrique fonctionnelle (FES) est une procédure par laquelle un courant électrique est appliqué aux nerfs périphériques qui contrôlent des muscles ou des groupes de muscles spécifiques. Cette action peut être utilisée pour restaurer ou améliorer la fonction. En général, la FES est utilisée pour l'exercice et la réadaptation. 

Grâce à un stimulateur électrique sans fil et à divers capteurs situés sur le pilote et le vélo, nous serons en mesure d'adapter les schémas de stimulation en fonction de la force nécessaire et du cycle de pédalage. 

Le projet FreeWheels est une collaboration scientifique et technologique en vue d'une solution de trike instrumenté pour permettre à une personne blessée à la moelle épinière de pratiquer le cyclisme assisté FES en plein air. De nombreux avantages pour la santé pourraient découler de la pratique du cyclisme assisté par FES, tels que la santé cardiovasculaire, la force musculaire, la densité osseuse, le risque d'escarres, la thrombose veineuse profonde et, enfin et surtout, le bien-être.