Sites Inria

Il y a 4 Résultats avec le mot clé : "Fondation Inria"

Partenariat

Partenariat avec la Fondation Tezos

AB (*) - 23/03/2018

Inria noue un partenariat avec la Fondation Tezos : celle-ci vient en effet d’annoncer son soutien à la Fondation OCaml , sous l’égide de la Fondation Inria , et a alloué des fonds pour financer une expertise du code du projet Tezos , en cours de réalisation par des chercheurs Inria.

Mots-clés :

Accueil > Actualité > Actualités Inria > Partenariat avec la Fondation Tezos

Lire la suite

© Inria / Photo N. Lacaux

InriaSoft

Lancement d'InriaSoft, communauté de logiciels

Jean-Michel Prima (*) - 9/01/2018

InriaSoft vise à pérenniser le développement de logiciels d'envergure en associant leurs communautés d'utilisaterices et d'utilisateurs au sein de consortiums qui financeront une équipe d'ingénieures et ingénieurs en charge de leur maintenance et évolution. Le siège d'InriaSoft est basé à Rennes, comme l'expliquent Claude Labit, directeur, et David Margery, directeur technique de cette action nationale portée par la Fondation Inria .

Mots-clés :

Accueil > Actualité > Actualités Inria > Lancement d'InriaSoft, communauté de logiciels

Lire la suite

Machine learning

Lancement de l'initiative scikit-learn@Fondation Inria

17/09/2018

Inria, la Fondation Inria et ses partenaires industriels lancent l'initiative Scikit-learn , consortium logiciel autour de la bibliothèque d'apprentissage statistique de référence en langage de programmation Python .

Lieu : Espace French Tech Central de Station-F (Halle Freyssinet, Paris)

Mots-clés :

Accueil > Centre > Saclay > Agenda > Lancement de l'initiative scikit-learn@Fondation Inria

lire la suite

OpenVibe, logiciel pour les interfaces cerveau-ordinateur © Inria / Photo Kaksonen

Logiciel - Traitement des signaux

Un consortium pour OpenViBE

Jean-Michel Prima (*) - 14/05/2018

Créé au centre Inria Rennes – Bretagne Atlantique il y a une dizaine d'années, OpenViBE est devenu l'un des principaux logiciels mondiaux pour le traitement des signaux encéphalographiques, la conception d'interfaces cerveau-ordinateur et la recherche en neurosciences temps réel. L'outil arrivant à maturité et servant désormais à une vaste communauté d'utilisateurs et d'utilisatrices, Inria souhaite inviter d'autres entités à devenir parties prenantes de son développement via la création d'un consortium à but non lucratif. Objectif : mettre en commun des ressources, financer le poste d'un ou une ingénieur.e dédié.e et ainsi garantir la pérennité du logiciel.

Mots-clés :

Accueil > Centre > Rennes > Actualités > Un consortium pour OpenViBE

Lire la suite

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !