Sites Inria

Open Acess

AB - 6/11/2015

Inria défend l'Open Access

Inria

Inria réaffirme sa position officielle en matière de dépôt des productions écrites en accès libre. Au cœur des préoccupations : l’obligation de dépôt du texte intégral dans l’archive ouverte HAL, pour toutes les publications des équipes-projets Inria.

Le libre accès, une priorité pour Inria

Dès janvier 2013, la direction d’Inria a instauré une obligation de dépôt de toutes les publications des chercheurs et équipes-projets Inria dans la plate-forme nationale HAL. Dans ce cadre, seules les publications, métadonnées et textes intégraux, déposés dans HAL sont pris en compte pour les rapports d’activité (Raweb) des équipes-projets et pour leur évaluation scientifique.

Pour l’institut, cette politique volontariste de dépôt en archives ouvertes vise trois objectifs :

  • Augmenter la visibilité des publications Inria en les rendant disponibles en accès libre le plus tôt possible, et ainsi contribuer à la fois à accroître les références faites aux travaux et à fuidifier la diffusion des savoirs ;
  • Constituer un corpus patrimonial des publications Inria, qui autrement seraient fragmentées entre différents sites commerciaux sans garantie de pérennisation et sans possibilité d’exploiter les données de façon cohérente (fouille de données par exemple) ;
  • Contribuer à l’évolution globale des mécanismes de publication des résultats scientifiques en intégrant les fonctions de référencement, d’archivage et de diffusion aux infrastructures des établissements d’enseignement supérieur et de recherche. Le but à terme: permettre le découplage des fonctions de publication et de certification par les pairs.

Pour une accessibilité complète et protégée des données de recherche 

La démarche d’Inria fait suite à une politique d’encouragement au dépôt des publications dans HAL initiée dès 2005, et à un investissement constant dans l’amélioration des performances et des services autour de la plate-forme HAL développée au sein de l’UMS CCSD, dont Inria est devenu cotutelle début 2015. Elle fait aussi écho à la position officielle du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche qui privilégie le dépôt en archives ouvertes comme instrument de sa politique de libre accès. Par ailleurs la commission européenne a pris également position pour que les projets financés dans le cadre du programme Horizon 2020 aient l’obligation de mettre à disposition une version des publications correspondantes en accès libre.

Suite à une augmentation rapide en 5 ans, 100% des publications Inria sont aujourd’hui référencées dans HAL dont seulement 62% de dépôts de texte intégral (pour les 38% restant, seules les métadonnées sont référencées). L’objectif d’Inria est de viser un taux de dépôt de textes intégraux stabilisé et le plus proche possible de 100%. C’est donc bien le dépôt du texte intégral de la publication qui doit être considéré comme une obligation pour les membres des équipes-projets.

Inria considère qu’il n’appartient pas aux éditeurs de définir les conditions de diffusion des publications scientifiques, alors que chercheurs, organismes de recherche et agences de soutien assurent la réalisation et le financement des étapes essentielles (recherche, écriture, relecture par les pairs, diffusion des résultats) de la production des savoirs. L’obligation de dépôt est donc uniforme quel que soit l’éditeur scientifique et sa politique affichée, notamment en matière d’embargo. En cohérence avec sa politique de diffusion ouverte des résultats de la recherche, et en l’absence de la signature d’un contrat d’édition excluant explicitement le dépôt en archives ouvertes, la position d’Inria est donc d’assumer le dépôt systématique du texte intégral en version auteur après relecture par les pairs des articles acceptés dans des conférences ou journaux et le plus tôt possible.

Afin d’assurer le meilleur compromis possible entre une réutilisation maximale des contenus publiés et la garantie d’une attribution correcte des résultats à leurs auteurs, Inria préconise l’utilisation de la licence Creative Commons avec Attribution (CC-BY) pour tout dépôt effectué dans HAL.

Mots-clés : Open Access Open Access HAL-Inria Hal-Inria

Haut de page