Sites Inria

Information scientifique & technique

Inria, un acteur historique du libre accès

Jacques Millet

La politique de libre accès est l’un des axes de réflexion prospective d’Inria et de bien d’autres instituts en matière de publications scientifiques. Cette politique promeut un accès libre à la production scientifique des équipes de recherche. Entretien avec Jacques Millet , délégué à l’information et l'édition scientifiques, au sein de la direction de la recherche.

Où se situe aujourd'hui Inria dans le mouvement du libre accès ?

Jacques Millet : Inria est un acteur historique du libre accès. L’institut s’investit pleinement dans les nouveaux modes de publication scientifique offerts par les archives ouvertes et les services associés. La politique d’incitation d'Inria a donc permis une plus grande visibilité de nos équipes de recherche et de leurs résultats scientifiques. Près de 50% des publications d’audience internationale d'Inria sont librement accessibles dans HAL-Inria, résultat remarquable même si l’intégralité de la production de nos équipes-projets en libre accès demeure l’objectif poursuivi à moyen terme.

Quelles sont les actions communes entreprises avec nos partenaires académiques ?

J.M. :  Les grands organismes et les universités ont signé un protocole d’accord pour faire de HAL la plate-forme commune de dépôt des publications scientifiques. Les établissements pouvaient cependant développer leur propre archive, dans la mesure où ils reversaient une part significative de l'édition scientifique dans l’infrastructure commune HAL.

Quelles sont les actions concrètes qui traduisent cet engagement ?

J.M. :  Toutes les institutions de recherche sont tentées de franchir le pas de l’obligation statutaire de dépôt dans l’archive HAL et Inria n’y a pas fait exception. Mais la communication que nous avons privilégiée s’est appuyée sur le développement de services intégrés au portail HAL-Inria (exports pour le rapport d’activité, affichage dynamique des publications dans une page web…) qui répondent à l’environnement du chercheur, environnement technique bien sûr, mais également celui de l’évaluation scientifique (AERES en particulier). Cette politique incitative vise à personnaliser les domaines de recherche d’Inria sur un corpus cohérent de résultats scientifiques, cohérence tant documentaire (par le contrôle des métadonnées associées aux dépôts) qu’éditoriale, dans la mesure où HAL-Inria tend à devenir le principal vecteur d’alimentation du système d’information scientifique de l’institut pour le signalement et l’accès aux publications de ses équipes-projets.

Mots-clés : Edition scientifique Publications Open Access Libre accès Hal-Inria Publications scientifiques

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !