Sites Inria

Culture scientifique

Françoise Breton - Technoscope - 9/09/2013

ISN : témoignages de profs et d'élèves

Une cinquantaine d'élèves à l'air joyeux posent avec leurs professeurs © Inria

L'ISN vue de l'intérieur ; découvrez ici les témoignages des professeurs et des élèves qui ont suivi la spécialité Informatique Science Numérique en 2012.

Guillaume, élève au lycée Maurice Janetti à Saint Maximin la Sainte Baume (académie de Nice) en 2012-2013
« Je trouvais bien d’acquérir des bases dans ce domaine car les outils informatiques sont utilisés par tout le monde. J’ai appris le fonctionnement de l’ordinateur, la programmation et les langages pour créer des sites Internet. C’est toujours bon à savoir même si je ne me destine pas à l’informatique puisque j’intègre une école de commerce. »

Abdelkrim Djebali, professeur en sciences de l’ingénieur au lycée Maurice Janetti en 2012-2013
« J’ai tout de suite été volontaire pour enseigner l’ISN car j’aime programmer. J’ai découvert qu’avec Python, il était possible de concilier l’informatique et la pédagogie car avec ce langage, l’élève peut rapidement réaliser de la programmation. Il se sent valorisé et il est ensuite beaucoup plus facile d’aborder les problèmes plus complexes. »

Alessandro, élève au lycée Maurice Janetti en 2012-2013
« Je voulais faire un IUT informatique à Aix-en-Provence. Cette spécialité m’a permis d’acquérir des bases solides, comme les langages Python, html pour le web ou Flowcode pour l’électronique, dans des conditions idéales : disponibilités des professeurs, et tout le matériel nécessaire pour réaliser un projet. »

Elisabeth Blond, professeur d’ISN au lycée Rabelais, Meudon (académie de Versailles) en 2012-2013
« J’ai suivi la formation dès qu’elle s’est ouverte car je m’intéresse à l’informatique et mon manque de culture dans le domaine me gênait. Ce qui m’inquiétait le plus était ce que j’allais pouvoir apporter à des élèves qui savaient déjà programmer. Je me suis vite aperçue qu’ils manquaient de théorie. »

Quentin, élève au lycée Raymond Queneau à Yvetot (académie de Rouen) en 2012-2013
« J’ai toujours voulu faire de l’informatique et j’avais abordé la programmation en autodidacte sur le Site du zéro. Le fait d’être guidé par un professeur aide à comprendre ce que l’on fait et aussi à découvrir d’autres domaines : le binaire, les composants, les logiciels libres, etc. Je reste dans le même lycée pour faire un BTS IRIS (informatique et réseaux pour l’industrie et les services techniques). »

Ghislaine Mesnil, professeur de maths et d’ISN au lycée Raymond Queneau en 2012-2013
« J’attendais ce moment car l’informatique est un enseignement essentiel et il était plus que temps de s’y mettre !  »

Ludovic, élève au lycée Raymond Queneau en 2012-2013
« J’ai été attiré par le côté nouveau, tout en sachant que cela me sera toujours utile car je commence un DUT en génie mécanique et productique. J’ai aimé apprendre à tout faire : du démontage de PC à la programmation mais aussi le travail sur un projet et les aspects dangers d’Internet. On a tous vérifié les paramètres de nos comptes Facebook à la suite de cela ! Ca m’a plu mais je ne me vois pas faire de l’informatique comme métier !  »

Mots-clés : Enseignement informatique et sciences du numérique Lycée ISN Éducation

Haut de page

Suivez Inria