Sites Inria

Étudiants

La recherche en informatique

Réalité augmentée audio © Inria / Photo G. Maisonneuve

Les sciences du numériques sont depuis plusieurs années déjà au cœur de la révolution numérique que vit notre société. Que ce soit à travers le web et les réseaux reliant une grande partie de la population, les jeux vidéo pratiqués par les plus jeunes ou encore la régulation des transports aériens ou terrestres, notre vie de tous les jours est directement concernée par les applications des résultats de la recherche en informatique et en mathématiques appliquées.

La recherche en informatique chez Inria

Pour assurer sa place à la pointe de la recherche en informatique, Inria se fixe des objectifs prioritaires. Ses activités de recherche s’inscrivent dans des enjeux sociétaux majeurs comme :

  • la préservation de l’environnement (compréhension des phénomènes climatiques, construction de bâtiments et de véhicules plus économes …) ;
  • l’amélioration des conditions de vie (lutte contre les maladies, étude du vieillissement, simulation chirurgicale …) ; 
  • l’éducation, la formation et la culture (simulateurs, médias interactifs, art numérique …).

De façon non exhaustive, on peut citer de nombreux secteurs d’activité utilisant intensivement les sciences du numérique: les transports, l’architecture et l’urbanisme, la santé, les sciences, le commerce, les jeux et le cinéma, les télécommunications, la robotique, etc. Le site Interstices fournit de très bons exemples illustrant clairement l’importance de ces activités à travers des articles, des témoignages, des débats.

Il est donc crucial de développer une recherche performante dans le domaine des STIC tant dans les établissements et organismes publics que dans les entreprises. Naturellement, cette démarche est réalisée à l’échelle mondiale avec comme principaux acteurs les Etats-Unis, la Chine, le Japon et l’Europe.

Devenez un acteur de cette aventure passionnante en vous impliquant dans des projets de recherche comme doctorant, chercheur ou ingénieur.

Inria au cœur de la recherche en informatique et de la société de l’information

Créé il y a 45 ans pour doter la France d’une recherche et d’une industrie en informatique , Inria a pour vocation d'entreprendre des recherches fondamentales et appliquées dans les domaines des sciences du numérique. L’institut assure également un fort transfert technologique en accordant une grande attention à la formation par la recherche, à la diffusion de l’information scientifique et technique, à la valorisation, à l’expertise et à la participation à des programmes internationaux. Jouant un rôle fédérateur au sein de la communauté scientifique de son domaine et au contact des acteurs industriels, Inria est un acteur majeur dans le développement des STIC en France.

La stratégie de l'institut repose sur la combinaison étroite de l’excellence scientifique et du transfert technologique. L’objectif essentiel d'Inria pour les années 2008-2012 est de réaliser des percées scientifiques et technologiques au meilleur niveau mondial dans le cadre de cinq grands défis prioritaires :

Vers un doctorat

Dernière étape du parcours universitaire, le doctorat constitue aussi les premiers pas d’une vie professionnelle. Indispensable à tous les métiers de la recherche, le doctorat est la dernière étape du parcours universitaire L-M-D (licence-master-doctorat) et se prépare en trois ans après un master (niveau bac + 8).

A la fois formation à la recherche et par la recherche, mais aussi formation à l’innovation, le doctorat est encore une première expérience professionnelle qui se conclut par la soutenance d’une thèse. La préparation de celle-ci constitue un moment important et souvent déterminant dans une carrière. Elle doit être définie dans une large mesure en fonction des buts personnels du doctorant.

Une préparation exigeante

La préparation d’une thèse exige :

  • de mener à bien un travail personnel et original de recherche dans un des domaines de l’informatique, de l’automatique ou du calcul scientifique, de rédiger un manuscrit et de soutenir publiquement sa thèse ;
  • de montrer ses capacités à rédiger des travaux en français et en anglais et à les exposer publiquement lors de conférences nationales et internationales ;
  • d’acquérir une culture générale en informatique, en automatique ou en calcul scientifique, ainsi qu’une solide expérience du développement logiciel.

Préparer sa thèse

Préparer son doctorat longtemps à l’avance, c’est possible, à condition de choisir les bonnes orientations et de savoir s’informer. La thèse de doctorat est un objectif que l’on peut se fixer dès le lycée. Quatre grandes étapes doivent alors être franchies :

  • au lycée , le futur doctorant doit obtenir un Bac dans une série scientifique avant d’intégrer un établissement d’enseignement supérieur (université, grande école) dispensant des formations à caractère scientifique ;
  • au début de ses études supérieures , le futur doctorant doit d’abord obtenir une licence universitaire (Bac + 3) ou valider des classes préparatoires (Bac + 2) ;
  • le futur doctorant doit ensuite obtenir un master universitaire  en informatique, automatique ou calcul scientifique (Bac + 5) option Recherche (ex-DEA), soit après une licence, soit en parallèle avec une formation en école d’ingénieur offrant cette possibilité en 3e année ;
  • enfin, lors de la dernière année de sa formation, le futur doctorant doit le plus souvent effectuer un projet de recherche . A cette étape du cursus, il est possible de mener ce projet en relation avec une équipe de recherche Inria.

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !