Sites Inria

Conférence - Informatique graphique

Céline Acharian - 26/07/2010

SIGGRAPH, le rendez-vous incontournable de l'informatique graphique

Siggraph 2010

Aujourd'hui démarre la conférence internationale SIGGRAPH à Los Angeles. Tous les chercheurs, créatifs et industriels du domaine de l’image convergent à cette grand-messe où 25 000 personnes sont attendues. Ils se retrouvent autour de conférences, de démonstrations pour évoquer cinéma et effets spéciaux, images de synthèse, techniques interactives ou jeux vidéo. Ce rendez-vous est devenu incontournable pour Inria. À cette occasion, Gilbert Dutertre, président de Paris ACM Siggraph, et Claude Puech, directeur de la recherche à l'institut, nous ont accordé une interview.

Trois questions à Gilbert DUTERTRE, président de Paris ACM SIGGRAPH, association de professionnels dont le but est de promouvoir en France l’imagerie numérique sous toutes ses formes.

Quels sont l’origine et le rôle de cette association ?

Gilbert Dutertre, président de Paris ACM SIGGRAPH

Gilbert Dutertre :  Elle existe depuis 1984. Elle a été le premier sous-groupe créé hors continent américain d’ACM SIGGRAPH, le groupe dédié à l’informatique graphique qui organise SIGGRAPH, la plus importante conférence mondiale sur le sujet depuis 1973. Il existe 25 sous-groupes de ce type dans le monde hors des États-Unis mais le nôtre est de loin le plus dynamique. Tout simplement parce que la France a joué et continue de jouer un rôle moteur dans le développement de l’image de synthèse, et cela au niveau mondial.

Comment justifier cette spécificité française qui perdure ?

Gilbert Dutertre :  Elle est vraiment culturelle. Nous avons un petit côté exotique dans le paysage mondial de l’imagerie numérique. Les Français ont toujours été reconnus pour avoir une intelligence particulière dans ce domaine, une vision, une créativité, une sensibilité à innover, à détourner. Cela se retrouve dans la formation des infographistes. Nous sommes le seul pays au monde à en former près d’un millier par an avec des écoles prestigieuses comme les Gobelins et Supinfocom. Les studios américains et anglais viennent tous les ans embaucher ces étudiants. Supinfocom a même créé une école en Inde sur le même modèle.

Comment est perçue la France côté recherche ?

Gilbert Dutertre :  Depuis plus de vingt ans, les articles des scientifiques français sont sélectionnés à SIGGRAPH, en particulier ceux des chercheurs d’Inria, structure de référence en informatique graphique. Leurs présentations sont toujours bien appréciées. Recherche et développement sont assurément l’autre atout français, avec en particulier la création d’entreprises spécialisées dans le logiciel. En revanche, notre industrie n’est pas aussi développée que dans d’autres pays. Les pôles de compétitivité comme Cap Digital et Imaginove tentent d’y remédier.
 

Trois questions à Claude PUECH, directeur de la recherche chez Inria et responsable d’une équipe de recherche en informatique graphique depuis 1986.

Quelle place l’informatique graphique occupe-t-elle à l’Inria ?

Claude Puech, directeur de la recherche à l'INRIA

Claude Puech :  Inria a initié cette activité à la fin des années quatre-vingts avec l'équipe SIAMES de Bruno Arnaldi (Rennes) et l'équipe SYNTIM d'André Gagalowicz (Rocquencourt). En 1992, l'équipe IMAGIS dont j'étais le responsable, a été créée au sein de la nouvelle unité de recherche Rhône Alpes. Depuis, l'activité s'est largement diversifiée aussi bien sur le plan thématique que sur le plan géographique. Aujourd'hui, Inria compte six équipes-projets rattachées à ce domaine*. Mais il convient d'y ajouter les équipes de recherche en vision par ordinateur, en géométrie algorithmique ou en interaction Homme-machine. Par ailleurs, Inria et ses chercheurs en informatique graphique sont présents au plan international, notamment à travers ses équipes associées avec le MIT (Massachussetts Institute of Technology), Caltech (California Institute of Technology), ou encore l'UBC (The University of British Columbia).

Pourquoi SIGGRAPH est-elle une manifestation incontournable ?

Claude Puech :  Un mélange de genres assez unique. Pour les chercheurs, c'est d'abord "la" conférence de référence du domaine dans laquelle il est bon de publier pour être reconnu au niveau international. Siggraph est en effet une conférence extrêmement sélective, un endroit où l'on peut faire le point sur l'état de l'art grâce aux dizaines de cours présentés par les meilleurs spécialistes du domaine. C'est aussi un lieu où l'on peut croiser des ingénieurs et des animateurs venant des studios de production d'effets spéciaux de jeux et des grands labos de recherche privés tels que Pixar ou Disney Research. On peut également y rencontrer des artistes venus montrer leur production et en discuter, des industriels présents à la grande exposition qui se tient en parallèle à la conférence, des étudiants participant à la "Job Fair", et encore des chercheurs venus présenter des démonstrations de leurs réalisations encore au stade de prototype, etc. Bref, SIGGRAPH est un foisonnement extraordinaire de gens et d'idées, qui rassemble, chaque année, plusieurs dizaines de milliers de personnes.

L'an dernier, quelles ont été les démonstrations marquantes présentées pour Inria ?

Claude Puech : J'en retiendrai deux. Celle de l’équipe BUNRAKU (Inria Rennes). Il s'agit d'un logiciel qui permet de simuler des déplacements humains réalistes en 3D. Ce logiciel a donné lieu à la création en 2009 de la start-up GOLAEM. Une des démonstrations qui a eu également un énorme succès, et ce pendant plusieurs années, est celle de la plate-forme GRIMAGE. Commune aux équipes PERCEPTION, MOAIS et EVASION (Inria Grenoble), cette plate-forme correspond à un système qui permet à une personne d’évoluer dans un monde virtuel et d’interagir avec les objets virtuels qui s’y trouvent. 4D Views, une start-up issue de certains de ces travaux a été créée en 2007.

*ARTIS et EVASION à Grenoble, REVES à Sophia, ALICE à Nancy, BUNRAKU à Rennes et IPARLA à Bordeaux.

Mots-clés : SIGGRAPH 2010 Informatique graphique Claude Puech Gilbert Dutertre Equipe REVES Equipe ALICE Equipe IPARLA Equipe EVASION Equipe BUNRAKU Equipe ARTIS

Haut de page

Suivez Inria