Sites Inria

English version

Prix Inria 2012

Corinne Drault -

Marie-Agnès Enard, Frédéric Carette et Sylvain Karpf : Prix Inria 2012 du service de support à la recherche

© Inria / Photo Christian Tourniaire

Marie-Agnès Enard, Frédéric Carette et Sylvain Karpf sont les trois lauréats du prix Inria du service de support à la recherche 2012. Ce prix récompense l'action qu’ils ont conduite avec leurs équipes pour la réalisation et la mise en œuvre du plateau Inria-EuraTechnologies à Lille. Inauguré en février 2010, ce premier espace Inria dédié à des démonstrations et des échanges avec nos partenaires économiques accompagne une nouvelle démarche dans le cadre de la politique de transfert et d’innovation de l’institut.

Marie-Agnès Enard - Responsable communication, centre de recherche Inria Lille – Nord Europe

Après 11 ans dans le secteur privé, Marie-Agnès Enard est arrivée en 2003 comme assistante de recherche et chargée de communication au centre Inria Futurs de Lille. Elle est aujourd’hui responsable du service communication du centre. Animée par une insatiable curiosité, Marie-Agnès Enard aime surprendre et innover. Elle sait aussi mettre en pratique ses idées. En témoigne le rôle clé qu’elle a joué dans la conception et la mise en œuvre du plateau Inria sur EuraTechnologies. « Nous avions carte blanche » , se souvient elle. « On nous a fait confiance. Seul objectif : créer un lieu d’échanges entre chercheurs et industriels. Avec Frédéric Carette, nous avons commencé par décrire les fonctionnalités du plateau, sa philosophie. Dès le départ, je souhaitais montrer la science différemment, selon une démarche attractive et participative. Nous avons donc travaillé avec les chercheurs du centre pour présenter des démonstrations très élaborées. Faire de la scénographie en quelque sorte. Un pari, car à l’époque les démos n’étaient pas vraiment à la « mode ». Et c’est après ce travail de conception du plateau, que nous avons entamé le suivi du projet avec Sylvain Karpf,  pour y renforcer les partenariats et projets d’innovation ».
Aujourd’hui, Marie-Agnès Enard se dit très fière d’être lauréate du prix du service de support à la recherche, car «  il récompense », explique t–elle, « une action transversale entre trois services, la communication, le transfert et l’innovation et les services généraux. C’est cette action – décloisonnée - qui en a fait un beau projet ». A l’image du plateau, salué comme un lieu de convergence idéal entre chercheurs et industriels.

Sylvain Karpf - Responsable Transfert et Innovation, centre de recherche Inria Lille – Nord Europe

On le croise régulièrement sur le plateau. On le voit expliquer des démos, prendre des rendez-vous avec des chefs d’entreprises, organiser ou participer à toutes sortes de manifestations, petits déjeuners, conférences, congrès … Sylvain Karpf est dans son écosystème. Celui de la recherche et des entreprises. « Le plateau, c’est l’endroit idéal pour rapprocher ces deux mondes, qui ne parlent pas toujours le même langage », explique t-il. Tout un savoir-faire, où Sylvain excelle ! De fait, pour comprendre leurs problématiques, le quadra dispose d’un parcours – il est vrai - idéal. Après une thèse en informatique à l’université de Lille I en 1993, Sylvain décroche dans la foulée un poste de maître de conférences, puis s’oriente sur des projets de recherche dédiés à la simulation médicale. Ayant développé des prototypes de simulateurs de formation à la chirurgie laser en ophtalmologie, en 1999 il décide de créer sa propre start up. En 2006, le centre Inria Futurs - Lille propose un poste de Chargé du Développement et des Relations Industrielles. Il saisit l’opportunité. Son dossier est retenu. En 2009, débute le projet de création du plateau Inria d’EuraTechnologies. Sylvain se joint aux deux autres lauréats du prix du service de support à la recherche pour y développer des partenariats avec les acteurs économiques de la région. Fortement impliqué dans l’animation au quotidien du plateau avec deux autres collaborateurs Pierre Cappelli et Simon Vandermeersch, Sylvain a déjà monté cinq partenariats avec des entreprises d’EuraTechnologies.

Frédéric Carette - Responsable des services généraux du centre de recherche Inria Lille –Nord Europe

Frédéric Carette est arrivé en septembre 2006 au centre Inria Futurs de Lille. Après 15 ans chez France Télécom Orange, dont plusieurs années à Paris, où il gérait une équipe hot line, le technicien féru d’informatique et des nouvelles technologies apprend que l’institut voulait implanter un centre de recherche à Lille  et recherchait du personnel. Originaire de Lille, où il avait fait ses études en mathématiques appliquées quelques années auparavant, Frédéric postule. Sa candidature est retenue avec pour mission de réceptionner le premier bâtiment du centre et de mettre en place une équipe technique. Un premier défi qu’il venait juste de relever lorsque son « empire immobilier »  prend une nouvelle dimension avec le projet du plateau Inria sur EuraTechnologies. Un chantier formidable sur 200 m2, mais non sans contraintes. « Interdiction d’y implanter du matériel trop calorifique, de modifier les équipements existants climatisation ou chauffage par exemple, de percer les murs, de cloisonner, de supprimer la moquette au sol, restreindre les puissances électriques et tous les fluides à l’existant… Les équipements que nous devons installer sur le plateau pour intégrer les démonstrateurs doivent répondre à un cahier des charges très strict ». Une complexité qui n’effraye pas Frédéric. « C’est mon rôle de trouver des solutions technologiques pour répondre à ces contraintes, scénariser les démonstrateurs, et intégrer le mobilier modulaire qui a été créé spécifiquement pour le plateau ». Un rôle qu’il mène en équipe et qui lui convient parfaitement. « J’adore coordonner des projets, innover, convaincre » .

Témoignage

David Simplot-Ryl, Directeur du centre de recherche Lille - Nord Europe

« Le travail fourni par l’équipe primée fut un vrai travail de conception d’un objet qui n’existait pas chez Inria. Certes, à la Direction, nous avions la perception que c’était très important d’être sur le pôle d’activité lillois EuroTechnologies dédié aux technologies numériques, à proximité des entreprises, et surtout des PME, mais nous n’avions aucune expérience en matière de construction de ce type de plateau. L’équipe a tout inventé. Non seulement l’aménagement de l’espace  a été réfléchi pour en faire un lieu très épuré, ouvert et convivial (200 m2) avec uniquement quelques démonstrateurs des recherches, mais aussi son organisation, notamment les animations à mettre en place, ont été pensées par rapport à son utilisation visant à renforcer les partenariats entre chercheurs et entrepreneurs. Situé en dehors du centre pour être au plus près des entrepreneurs, le plateau est un lieu unique pour renforcer les opportunités de transfert avec les acteurs économiques de la région. Un projet mis sur pied par des services support d’Inria. Une des forces de l’Institut à proximité des équipes de recherche. »

Mots-clés : Service de support à la recherche Prix Inria 2012

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !