Sites Inria

English version

Prix Inria 2013

Le service des assistantes d'équipe de recherche du centre Inria Sophia Antipolis – Méditerranée : Prix du service de support à la recherche 2013

Equipe des assiqtantes d'équipes de recherche de Sophia Antipolis @Inria @Inria

Créé en 2002, le service des assistantes d’équipes de recherche du centre de Sophia Antipolis fait figure de pionnier. Le prix du support à la recherche récompense aujourd’hui l’initiative de ces agents et leur motivation à valoriser un métier qui prend de plus en plus d’importance dans le fonctionnement des équipes de recherche et  de l’institut.

Gérard Giraudon, directeur du centre de recherche Inria Sophia Antipolis – Méditerranée

Gérard Giraudon, directeur du centre de recherche Inria Sophia Antipolis – Méditerranée

« Le rôle des assistantes d'équipes de recherche (AER) est d'accompagner le travail des chercheurs en les soulageant d'une bonne partie des tâches administratives et en assurant l'interface avec les équipes métier, les services de soutien, les partenaires… Chez Inria, cette fonction s'effectue au contact direct des chercheurs puisque les AER sont immergées dans les équipes de recherche qu'elles accompagnent au quotidien. Bien que réparties dans les équipes, les AER sont néanmoins organisées en Service.

Cela leur permet d'échanger les bonnes pratiques, de former les nouvelles venues, de formaliser les règles de fonctionnement, de gérer elles-mêmes les remplacements en cas d'absence de courte ou de longue durée, etc.

Ces aspects sont très importants pour le centre de Sophia Antipolis – Méditerranée, qui a été le premier à créer un service des AER en 2002, mais aussi pour les autres centres Inria qui, depuis 2009, disposent tous d'un tel service. Au-delà de récompenser les AER du centre, ce prix reconnaît l'importance de ce métier aujourd'hui clairement identifié. Il valorise le travail des AER que comptent les 8 centres de recherches Inria ».

Ephie Deriche, responsable du service des assistantes d’équipe de recherche

Ephie Deriche

« Aujourd’hui l’assistante d'équipe de recherche est polyvalente et a un rôle pivot dans l’équipe de recherche et d’interface avec les autres services d’appui à la recherche. Elle a une fonction de conseil pour les décisions d’ordre administratif ; elle assure le suivi budgétaire et financier de l’équipe (embauches, gestion des contrats européens, ANR, etc.) et de multiples autres activités (coordinatrice de journaux scientifiques, organisation d’événements internes à l’équipe, etc.) On est loin des tâches de secrétariat » explique Ephie Deriche, responsable du service des AER de Sophia Antipolis. Très tôt les assistantes du centre ont éprouvé le besoin de s’organiser pour mieux répondre aux besoins des chercheurs et se faire représenter dans les différentes instances de l’institut. Depuis la création des services AER dans tous les centres en 2009, les assistantes sont rattachées fonctionnellement à une équipe de recherche mais dépendent hiérarchiquement du responsable de service AER. « C’est très important car cela permet d’être plus équitable dans la répartition  des activités du service, l’affectation des assistantes au sein des équipes et leur évaluation » estime Ephie Deriche, en rappelant que « le responsable de service garantit aussi la coordination du travail des assistantes et assure la représentation de la ligne métier auprès de la direction ». Cette chef de service énergique et passionnée a engagé son équipe dans une réflexion sur leur métier qui a conduit à proposer en 2012 une organisation originale permettant à chacune d’intégrer rapidement les nouvelles contraintes, de mieux communiquer avec les autres services et aussi de mieux valoriser leurs compétences. « Nous avons adopté une organisation en cellules de réflexion sur des questions d’actualité, nommé des personnes référentes pour les services partenaires et les outils logiciels, mis en place du tutorat et des services d’intérêt collectif. » Et le prix ? « C’est une très belle reconnaissance de notre métier et je me réjouis pour toutes les AER ! »

Témoignages

Christine Faber, assistante de l’équipe de recherche Tosca et du comité des projets du centre Inria Sophia Antipolis – Méditerranée, membre du comité de centre et de la cellule support des équipes-projets Inria, correspondante pour l’outil de gestion des effectifs

Christine Faber

« J’aime beaucoup mon métier et j’ai à cœur de contribuer au travail des chercheurs en faisant en sorte qu’ils puissent travailler l’esprit tranquille. La nouvelle organisation permet d’être plus efficace et de gérer au mieux les nouvelles contraintes. Quand un problème surgit, on se consulte et si nécessaire on entame un travail de réflexion et de concertation pour trouver une solution qui convient à tous les acteurs. De cette façon, nous avons proposé en septembre des évolutions du nouvel outil d’automatisation de la gestion de compte informatique REMI afin que soient pris en compte des cas spécifiques non paramétrés dans l’outil ; ainsi les nouveaux arrivants sont sûrs de pouvoir travailler dès leur arrivée ! Le prix est une belle surprise ; c’est gratifiant et honorifique de savoir que le travail de l’assistante est reconnu et valorisé ! »

Isabelle Strobant, assistante de l’équipe de recherche Asclepios et coordinatrice éditoriale de la revue scientifique Medical Image Analysis, membre de la CUMIS (utilisateurs des moyens informatiques pour les services), référente procédures

Isabelle Strobant

« La création du service a été très importante pour défendre notre périmètre et obtenir une reconnaissance officielle de nos missions. Jusqu'alors le profil très polyvalent de cette fonction était mal défini et peu structuré. En douze ans le métier est devenu très professionnel et requiert de multiples compétences techniques ! La visibilité nationale apportée par le réseau AER est une chance pour ce métier tout comme la réflexion collégiale et régulière sur son activité, qui nous a aidé à évoluer tout en restant bien intégrées au sein de l'organisation globale de l'institut. Ainsi, depuis 2010, notre implication dans la mise à plat et l'écriture des procédures, initialement requises pour la certification des comptes, a été et reste essentielle pour l'adéquation au terrain afin de préserver une qualité de service pour nos chercheurs. Il est très satisfaisant que notre activité de pionnières, à l'interface des scientifiques et des administratifs, caractérisée par des missions de support mais aussi de soutien à la recherche, soit reconnue par l'attribution de ce prix. »

Laurie Vermeersch, assistante de l’équipe Maestro et du service des AER, coordinatrice de la cellule support des équipes-projets Inria et de la gestion des hébergements

« Participer à l’élaboration de l’organisation du service a été très valorisant. Il a fallu un long travail de réflexion pour assurer une structuration cohérente permettant à chacune de travailler dans de bonnes conditions. Ce travail collégial nous permet de partager nos ressentis et nos expériences, de forger un sentiment d’appartenance à un même corps et une émulation alors que nous sommes très dispersées et avons peu l’occasion de nous voir physiquement. Chaque assistante est impliquée dans cette réflexion et donne du sien pour apporter un plus au service. Par exemple, je suis référente/point de relais avec les ressources humaines ce qui facilite la communication entre les deux services. De plus, en offrant des services d’intérêt collectif à nos collègues, par exemple notre compétence en anglais via la cellule traduction, nous acquérons également une meilleure visibilité. Je suis très fière et très heureuse pour nous toutes que ce travail collégial soit reconnu et valorisé au niveau de l’institut. »

  • Nathalie Bellesso - SAER au centre de recherche Sophia Antipolis - Méditerranée

  • Ephie Deriche - SAER au centre de recherche Sophia Antipolis - Méditerranée

  • Claire Senica - SAER au centre de recherche Sophia Antipolis - Méditerranée

  • Laurie Vermeersch - SAER au centre de recherche Sophia Antipolis - Méditerranée

  • Delphine Robache - SAER au centre de recherche Sophia Antipolis - Méditerranée

  • Patricia Lachaume - SAER au centre de recherche Sophia Antipolis - Méditerranée

  • Montserrat Argente - SAER au centre de recherche Sophia Antipolis - Méditerranée

  • Laurence Fontana - SAER au centre de recherche Sophia Antipolis - Méditerranée

  • Christine Foggia - SAER au centre de recherche Sophia Antipolis - Méditerranée

  • Jane Desplanques - SAER au centre de recherche Sophia Antipolis - Méditerranée

  • Christine Faber - SAER au centre de recherche Sophia Antipolis - Méditerranée

  • Marie-Cecile Lafont - SAER au centre de recherche Sophia Antipolis - Méditerranée

  • Annie Aliaga, SAER au centre Inria Sophia Antipolis – Méditerranée

  • Christel Kozinski, SAER au centre de recherche Sophia Antipolis - Méditerranée

  • Isabelle Strobant - SAER au centre de recherche Sophia Antipolis - Méditerranée

  • Stéphanie Sorres Savoie - SAER au centre de recherche Sophia Antipolis - Méditerranée

Mots-clés : Prix Inria

Haut de page

Suivez Inria