Sites Inria

English version

Histoire d'Inria

Michel Cosnard, l’ère de la maturité

Michel Cosnard © INRIA / Photo C. Dupont  Michel Cosnard © Inria / Photo C. Dupont

Né en 1952, Michel Cosnard obtient le diplôme d’ingénieur en Informatique et Mathématiques Appliquées de l'ENSIMAG, un Master's degree in Applied Mathematics à Cornell University (USA) et son Doctorat d’État en Informatique à l'université de Grenoble.

Entré au CNRS comme chercheur en 1979, il est nommé en 1987 professeur d'informatique à l'École normale supérieure de Lyon. Il crée alors le Laboratoire d'Informatique du Parallélisme (LIP) qu'il dirige jusqu'en août 1997. De septembre 1997 à décembre 2000, il est directeur de l'unité de recherche Inria Lorraine et du Laboratoire Lorrain de Recherche en Informatique et ses Applications (Loria). De juin 2001 à décembre 2003, il est directeur de l'unité de recherche Inria Sophia Antipolis et Professeur à l'École Polytechnique de l'université de Nice - Sophia Antipolis. Il a exercé, de décembre 2003 à mai 2004, un premier mandat de PDG d'Inria. Puis, de juin 2004 jusqu'à sa nomination de président-directeur général de l’institut en mai 2006, il dirige à nouveau l'unité de recherche de Sophia Antipolis.

Au cours de sa présidence, Inria acquiert une dimension nationale élargie avec l’aboutissement des implantations à Bordeaux, Lille et Saclay, tout en se développant à l'échelle européenne et internationale : en Europe, la présence d'Inria est remarquée au programme cadre de la Commission européenne, aux grands programmes de l’Institut Européen de Technologie, et à l’European Research Council (ERC). A l’international, les activités de recherche se renforcent aux États-Unis à travers deux grands centres, l’un dans l’Illinois sur le calcul à haute performance (HPC), et l’autre dans la Silicon Valley. En Amérique latine, 2012 voit la création d’un centre de transfert et d’innovation, la fondation Inria Chile.

Haut de page

Suivez Inria