Sites Inria

English version

Histoire d'Inria

Marcel-Paul Schützenberger

Marcel-Paul Schutzenberger

Mathématicien et psychiatre, il est nommé en 1970 membre du directoire de l’IRIA.

Professeur à la faculté des sciences de Paris, il est considéré comme un véritable « génie mathématique ». Il est l’auteur en 1955 d’un article remarqué sur « une théorie algébrique  du codage ». Il publie en collaboration avec Noam Chomsky un théorème essentiel dans un nouveau domaine, le Context Free Language (langage qui peut être décrit par une grammaire hors contexte). A la tête du département logique et théorie des automates de l'IRIA, il construit son programme dans la continuité de ses recherches en mathématiques fondamentales. Cependant, il reste particulièrement critique à l’égard du concept d’intelligence artificielle et consacre une part significative de ses travaux à l'étude des nouvelles familles d'algorithmes en collaboration avec Maurice Nivat. En tant que membre du directoire, il est amené, tout comme Jacques Louis Lions, à se prononcer sur les projets de décentralisation de l’IRIA. En juin 1988, il est élu membre de l'Académie des sciences.

Mots-clés : Marcel-Paul Schützenberger Langage non contextuel Logique Intelligence Artificielle Jacques-Louis Lions Décentralisation

Haut de page

Suivez Inria