Sites Inria

English version

Histoire d'Inria

Antoine Petit, le transfert et l'innovation

 © Inria / Photo C. Lebedinsky

Antoine Petit, né en 1960, agrégé de mathématiques, docteur ès sciences et spécialiste de méthodes formelles, est l’auteur d'une cinquantaine de publications scientifiques. Professeur des universités de classe exceptionnelle à l’ENS Cachan, il a été Président-directeur général d'Inria de 2014 à 2018.

Après des études de mathématiques, conclues par l’obtention de l'agrégation de mathématiques (1982), Antoine Petit s’est orienté vers les sciences informatiques. Il a soutenu une thèse sur la théorie des langages à l’université Paris-Diderot (1985). Son champ de recherche de prédilection s’est ensuite porté sur l’étude de modèles, principalement à base de systèmes de transitions, pour le parallélisme et le temps réel. L'utilisation de ces modèles à des fins de spécification et vérification est devenue au fil des années l'une des motivations principales de ses travaux.

Antoine Petit a commencé sa carrière d’enseignant-chercheur en 1984 à l’université d'Orléans en tant qu’assistant-agrégé avant de rejoindre l’université Paris-Sud en 1989 comme maître de conférences. En 1991, il est détaché au CNRS pendant deux ans en tant que chargé de recherche, affecté au laboratoire de recherche en informatique (CNRS et université Paris-Sud). En 1993, il soutient une habilitation à diriger des recherches à l’université Paris-Sud. Antoine Petit enrichit son parcours académique d’une première expérience dans la gestion et l’animation de la recherche en étant également chargé de mission informatique (à mi-temps) au sein de la mission scientifique et technique du ministère chargé de la Recherche, fonction qu’il occupe de décembre 1993 à octobre 1996.
 
En septembre 1994, il devient professeur des universités à l'École normale supérieure de Cachan. Il prend en 1995 la direction du département informatique, à la tête duquel il demeure jusqu’en octobre 2001.

En décembre 2001, ses activités de gestion et d’animation de la recherche prennent une part plus importante. Il devient en effet directeur adjoint à la direction de la recherche du ministère chargé de la Recherche. Il est responsable du secteur des mathématiques et sciences et technologies de l'information et de la communication.

En janvier 2004, il rejoint le CNRS, où il prend la direction du département STIC (Sciences et technologies de l'information et de la communication). Il devient, en septembre de cette même année, directeur de l’inter-région (DIR) Sud-Ouest. Il occupe ce poste jusqu’en janvier 2006, date à laquelle les directions inter-régionales, créées par le directeur général du CNRS Bernard Larrouturou, sont supprimées par ses successeurs.

En juillet 2006, Antoine Petit quitte le CNRS pour Inria, pour assurer la direction du centre de recherche Paris-Rocquencourt. En septembre 2010, il en devient directeur général adjoint puis, en septembre 2014, succède à Michel Cosnard à la tête d'Inria, dont il a été le 7e président-directeur général. Pendant son mandat, Antoine Petit a développé l'importance d'une excellence scientifique au service du transfert et de la société.

Début 2018, il est nommé président-directeur général du CNRS.

Mots-clés : Méthodes formelles Equipe de direction Histoire d'Inria

Haut de page

Suivez Inria tout au long de son 50e anniversaire et au-delà !