Sites Inria

English version

Histoire d'Inria

André Danzin, un patron pour une orientation transfert & industrie

Portrait André Danzin © INRIA

Polytechnicien de formation, André Danzin est l'un des acteurs du Plan Calcul, entre autres grands projets de l’industrie française. Il est nommé directeur de l'IRIA par le Délégué à l’informatique Maurice Allègre en juin 1972.

Persuadé que le développement et la pérennité de l’IRIA se feront par le biais d'une « recherche utile », il privilégie les contacts et les transferts vers l’industrie. Il s’appuie sur des scientifiques et des équipes déjà orientés dans cette voie. Il nomme Jacques-Louis Lions directeur du LABORIA (Laboratoire de recherche d'informatique et d'automatique). Il fait de Michel Monpetit son directeur adjoint, alors que ce dernier est également à la tête du SESORI (Service de synthèse et d'orientation de la recherche en informatique). Pendant les huit années qu'il passe à la tête de l'IRIA (1972-1980), il reste attentif à assurer le développement de l'institut et favorise la mobilité des chercheurs. Pragmatique, André Danzin considère l'IRIA comme une "petite DGRST (Direction générale de la recherche scientifique et technique) spécialisée dans l'informatique et l'automatique, instrument principal de l'exécution de la politique de la délégation à l'informatique en matière de recherche, de diffusion des connaissances et de formation des hommes "

Mots-clés : André Danzin Plan calcul Maurice allègre Michel Monpetit Industrie Transfert Jacques-Louis Lions

Haut de page

Suivez Inria