Sites Inria

Start-up - Vekia

Françoise Monfort - Technoscope - 8/12/2010

Interview de Pierre-Arnaud Coquelin

Pierre-Arnaud Coquelin et Manuel Davy Pierre-Arnaud Coquelin et Manuel Davy

A l’issue de leur rencontre dans un laboratoire lillois en lien avec Auchan, deux mathématiciens ont créé la société Vékia. La start-up conçoit, réalise et édite des logiciels dédiés à l’optimisation de la gestion du personnel et des stocks dans les entreprises de distribution. Une technologie qui se base sur l’étude d’actions passées pour prédire leur impact sur le futur.

Comment s’est déroulée la création de la start-up ?

Pierre-Arnaud Coquelin :  Mes travaux de thèse n’étaient pas particulièrement liés à la problématique qui a initié la création de Vekia, mais mes études et mon séjour dans l’équipe SEQUEL m’ont permis d’acquérir un savoir-faire qui est maintenant mis en œuvre dans la start-up. J’avais déjà l’idée de créer une entreprise sans savoir sur quel sujet, ni comment le faire. Ma rencontre avec mon associé Manuel Davy dans le cadre de l’équipe SEQUEL, où il collaborait déjà avec Auchan, a été un des éléments déclencheurs. Nous avons travaillé six mois sur la création de la société qui a vu le jour en mars 2008. Aujourd’hui, l’effectif de Vekia s’élève à 30 personnes.

Quel a été le rôle d'Inria dans le processus ?

Pierre-Arnaud Coquelin :  Inria nous a prêté des bureaux à titre gracieux dans les premiers temps de la création de Vekia. Nous avons été lauréats du Concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovante Oséo à deux reprises. Une première fois en 2008 en catégorie émergence, et en 2009. Une partie de l’enveloppe que nous avons gagnée à cette occasion a été réinvestie dans des projets de recherche en partenariat avec Inria. En 2008, nous avons collaboré avec l’équipe SEQUEL sur nos problématiques de recherche via un ingénieur qui était employé pour moitié chez Vekia et pour moitié dans l’équipe. En 2009, nous avons travaillé avec l’équipe DOLPHIN en R&D sur le produit Affluencia développé et commercialisé par Vekia.

FOCUS TECHNO

De par son savoir-faire en ingénierie mathématique, la start-up a développé plusieurs logiciels qui sont déjà commercialisés. Il s’agit de PLAN, qui diminue l'attente en caisse et les coûts de personnel en planifiant les horaires des employés ; Provisia qui augmente la disponibilité des produits et diminue les coûts de stockage en gérant la chaîne achat/implantation/approvisionnement. La technologie transférée par la start-up met en œuvre des moteurs de calcul dont le fonctionnement est basé sur le machine learning, une discipline scientifique liée à l’intelligence artificielle. A partir de méthodes statistiques de nouvelle génération, la société analyse les données historiques de vente et du comportement des clients des entreprises de distribution pour prédire leurs comportements et les ventes futurs, et ce afin d’optimiser les différentes actions de gestion dans la distribution. Pour exemple, il s’agit d’étudier quel impact peuvent avoir les jours fériés, les vacances, les grèves, etc…, sur les ventes, ou bien quels sont les usages en termes de ventes de tel produit pour tel ou tel mois de l’année. Par ailleurs, Vekia déploie une offre de service en ingénierie informatique et statistique qui se concrétise sous forme de développement informatique et de consulting en prévision, datamining et planification. La société compte à ce jour une quinzaine de clients dans le domaine de la distribution et du commerce alimentaire, la vente à distance et le e-commerce.

Mots-clés : Vekia Start-up Tranfert de technologies Pierre-Arnaud Coquelin Manuel Davy Gestion

Haut de page

Suivez Inria