Sites Inria

English version

Start-up Synectique

Denis Baudier-Citizen Press - 21/08/2015

Synectique, start-up exploratrice des systèmes informatiques

Logo Synectique

Réaliser des opérations de maintenance dans les systèmes informatiques tentaculaires et stratifiés des grandes entreprises tourne souvent au casse-tête. Capable d’explorer ces univers complexes, la start-up Synectique propose également des diagnostics et des remèdes sur mesure. Les explications d’un de ses fondateurs, Stéphane Ducasse.

Pouvez-vous nous dire quelques mots de votre parcours ?

Stéphane Ducasse  : Après une thèse en informatique à l'université de Nice, j'ai été pendant dix ans professeur associé à l'université de Berne, en Suisse. J'ai ensuite rejoint pendant deux ans l'Université de Savoie avant d'être recruté en 2007 comme directeur de recherche au centre Inria Lille - Nord Europe, où j'ai créé l'équipe de recherche RMoD, spécialisée dans la remodularisation des applications orientées objets.

 

Quelle est la vocation de Synectique ?

Stéphane Ducasse  : Aujourd'hui, beaucoup de grandes entreprises sont équipées de systèmes d'information très complexes, élaborés par strates successives au cours des quinze ou vingt dernières années. Ils sont souvent rédigés dans des langages de programmation anciens dont la connaissance s'est en partie perdue. Résultat : elles n'y voient plus toujours très clair dans le dédale de leurs systèmes, ce qui peut rendre difficile leur évolution ou leur maintenance, pourtant indispensables. Même lorsque les applications sont développées avec des technologies récentes comme Java ou C#, leur complexité et leur taille amènent les sociétés à être confrontées au défi de leur évolution pour satisfaire au mieux leurs clients. Synectique a donc développé des outils de radioscopie informatique pour redonner à ces entreprises de la visibilité sur leurs systèmes. Notre outil peut travailler à différentes focales, du micro- au macroscopique. Mais on ne se contente pas de réaliser une photographie, Synectique a aussi pour vocation d'aider ces entreprises à agir sur ces systèmes, pour faciliter leur évolution ou leur maintenance.

 

Stephane Ducasse © INRIA Stephane Ducasse - © Inria

Comment fonctionne votre solution ?

Stéphane Ducasse  : Nos outils s'appuient sur MOOSE, une plate-forme d'analyse de code open source rédigée en langage informatique Pharo, développés au sein de RMoD. MOOSE est un outil qui permet de représenter l'information contenue dans un système d'information, sous différents angles : code, données, développeurs, bugs ... Sur cette base, nous sommes capable de développer très rapidement des solutions pour répondre aux problèmes spécifiques rencontrés par nos clients.

 

Donc, vous avez déjà éprouvé vos solutions auprès de clients ?

Stéphane Ducasse  : Oui. Récemment, une grande compagnie d'assurances qui souhaitait faire migrer l'ensemble de ses systèmes dans un nouveau langage nous a demandé un outil qui permette de piloter cette opération massive. Non seulement notre produit a répondu à ce cahier des charges mais il a aussi permis à ce groupe de s'apercevoir que deux tiers de ses applications n'étaient pas utilisés, et qu'il n'était donc pas nécessaire de les faire migrer, avec de très grosses économies à la clé !

 

Deux ans après sa création, où en êtes-vous dans le développement Synectique ?

Stéphane Ducasse  : Nous avons d'abord testé la pertinence de nos produits auprès de plusieurs clients. Les résultats ayant été concluants, nous sommes désormais prêts à passer à une phase plus industrielle. Grâce au prix remporté lors du concours i-LAB, et à une levée de fonds, nous allons recruter trois nouveaux collaborateurs, dont deux commerciaux, qui vont aller démarcher les entreprises cibles. L'année qui vient s'annonce donc décisive !

Mots-clés : Pharo Start-up System and software security

Haut de page

Suivez Inria