Sites Inria

English version

Témoignage

Retour d'expérience : le Labcom CardioXcomp

Notocord

En 2013, Inria et la société NOTOCORD ont lancé un laboratoire commun baptisé CardioXComp, pour une durée de trois ans, financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR). Ce laboratoire commun avait pour objet la mise en place d’une approche innovante pour étudier la toxicité cardiaque de nouveaux médicaments.

Les partenaires

NOTOCORD conçoit des logiciels pour l'acquisition et l'analyse de données dans des études pré-cliniques. Plus de 1800 licences de ses logiciels sont installées dans le monde entier dans les plus grandes sociétés pharmaceutiques et centres de recherche. En 2016, NOTOCORD a été rachetée par la société Instem PLC, spécialisée dans les solutions informatiques pour le marché mondial des sciences de la vie.

L’équipe REO (Inria de Paris) travaille sur la modélisation mathématique des systèmes cardiovasculaires et respiratoires. L’équipe CARMEN (Inria Bordeaux) travaille sur la modélisation mathématique de l'électrophysiologie cardiaque.

La collaboration

L'étude de l'effet d'une molécule sur les cellules cardiaques est une étape importante de la mise au point d'un nouveau médicament. Une technique récente, basée sur des cellules souches et des tableaux de micro-électrodes, est très prometteuse mais fournit des signaux difficiles à analyser par des méthodes classiques. L'objet du labCom CardioXcomp était de proposer une approche totalement nouvelle, basée sur la modélisation mathématique et la simulation numérique, pour décrypter ces signaux.

Résultats

Plusieurs résultats nouveaux ont été publiés, sur la modélisation mathématique du procédé de mesures, sur l'identification de l'effet de médicaments par une stratégie de problème inverse, et sur la classification automatique de signaux expérimentaux en fonction de l'effet des molécules sur les cellules. La stratégie globale mêle des techniques de modélisation, de simulation et d'apprentissage statistique. Un logiciel a été développé et déposé à l'Agence pour la Protection des Programmes.

Suites actuelles

Après la fin du financement du labcom par l'ANR, ses activités se sont poursuivies en 2017 et 2018, co-financées par la société Instem PLC et par l'AMIES. Le but est de maintenant proposer un outil pratique mettant à disposition les techniques développées au cours du projet. Des tests à l'aveugle d'analyse de signaux expérimentaux sont actuellement organisés. Les utilisateurs visés sont les entreprises pharmaceutiques, les fabricants de cellules souches et de tableaux de micro-électrodes.


Le LabCom CardioXcomp a donné les moyens à NOTOCORD de travailler sur un sujet risqué et à fort potentiel, mais pas encore mature industriellement. La collaboration avec les chercheurs d'Inria a abouti au développement de méthodes innovantes qui permettent d'extraire davantage d'information des signaux traités par le logiciel de NOTOCORD. Par ailleurs, la formule LabCom de l'ANR est d'une gestion administrative légère, ce qui est primordial pour une TPE.

                                             Philippe Zitoun, fondateur de NOTOCORD et consultant pour INSTEM

Mots-clés : LabCom REO NOTOCORD Modélisation pour la biologie CARMEN

Haut de page

Suivez Inria