Sites Inria

English version

Start-up – Keeneo

Benoit Georis, co-fondateur : « Investir sur tous les fronts »

Portrait Benoit Georis Benoit Georis, co-fondateur de Keeneo - © Inria / photo G. Scagnelli

Benoît Georis est le co-fondateur de Keeneo, start-up Inria créée en 2005 : l'entreprise a édité un logiciel de vidéosurveillance intelligente (détection d'intrusion) à destination des grandes entreprises pour assurer leur protection périmétrique ; elle a été rachetée en 2011 par Digital Barriers qui commercialise toujours le produit. Il raconte le développement de Keeneo.

« Dès 2006 la croissance s’est accélérée : Thomas Herlin et moi-même avions rencontré un commercial à Paris lors d'un salon qui cherchait aussi une nouvelle aventure. J'avais négocié avec lui son embauche s'il nous apportait un nouveau client. Dans les mois qui ont suivi, il nous a apporté le site de Renault Technocentre à Paris pour 200 caméras. C'était notre première grosse commande, un contrat à plus de 200 000 euros, ce qui est très important pour une start-up. Ce fut le vrai démarrage commercial : France Télécom, Renault et, juste derrière, Aéroports de Paris. De fil en aiguille, on a entamé notre croissance : nous sommes passés de cinq à douze salariés en un an. En 2007, nous avons lancé un premier tour de table avec des business angels qui ont financé cette croissance, permettant des leviers avec les crédits bancaires, les prêts régionaux, etc. Ce virage m’a également permis de m’entourer de profils de très haut niveau en créant un conseil d’administration : j’ai beaucoup appris ! »

« On a continué à investir massivement sur tous les fronts : la section recherche et développement a été augmentée pour élargir notre gamme de produits et répondre aux demandes de plus en plus diverses qu'il fallait à la fois trier mais aussi prendre en compte pour attirer de nouveaux clients, un travail d’équilibriste. On a augmenté aussi la force commerciale en France lorsque Thomas Herlin est passé à l'international et nous avons cherché un gourou marketing du secteur, un Américain. En 2008, on a levé 1,6 million ce qui a encore poussé à l'internationalisation : nous avions des références en Bulgarie, en Turquie, aux États-Unis, aux Émirats où l'on a gagné un contrat de 2000 caméras avec le Qatar... Nous avions des partenaires comme Thalès ou Alcatel qui nous permettaient notamment de répondre aux appels d'offres. »

Les dates de Keeneo

2004 : accompagnement du projet Keeneo par l'incubateur Paca-Est

2005 : création de Keeneo ; Benoît Georis, ingénieur Inria, en est président ; Thomas Herlin directeur général

2005 : Keeneo est lauréat du concours Oséo création-développement avec 300 000 euros à la clé

2006 : les premiers clients sont Renault, France Télécom et Aéroports de Paris

2008 : levée de fonds d'1,6 million d'euros

2008-2010 : Keeneo réalise 1 million d’euros de chiffre d'affaires par an avec 17 salariés

2011 : rachat par l'entreprise britannique Digital Barriers

Mots-clés : Benoît Georis Keeneo Vidéo protection #StartUpsInria

Haut de page

Suivez Inria