Sites Inria

English version

Web sémantique

28/04/2014

L'équipe Wimmics et Viseo donnent du sens aux données

Fabien Gandon, Inria (équipe Wimmics) - © Inria / Photo G. Maisonneuve

L’équipe-projet Wimmics d’Inria/I3S et le centre R&D de l’entreprise Viseo créent un  LabCom afin d’élargir les champs de recherche autour du traitement automatique du langage et du web sémantique. Ce LabCom nommé SMILK, financé par l’Agence Nationale de la Recherche pendant 3 ans, aura pour objectif d’industrialiser ces recherches pour proposer de nouveaux outils de marketing ciblé.

Toutes les activités humaines sont productrices de données disponibles sur le Web. Le volume de ces données - issues de saisies humaines, générées par des machines, ou des capteurs – est en croissance constante.

Le but est maintenant de donner du sens à ces données qui se déversent et se mélangent sur le Web, de les comprendre afin de mieux gérer l’information qu’elles véhiculent et de prendre les meilleures décisions, d’adopter les meilleures stratégies ou de gérer au mieux les risques, et ce, dans différents domaines et différents marchés verticaux.

 

LabCom SMILK : un travail collaboratif bilatéral

 

L’ambition du LabCom SMILK est de donner du sens et de créer des liens entre les différentes données présentes dans les médias sociaux afin de permettre à une entreprise de mieux connaitre ses clients : ce qu’ils aiment, quelles sont leurs habitudes, leurs relations, leurs attentes afin de faire de la veille et du marketing ciblés et proposer ainsi des services ou des produits personnalisés.

 

Pour ce faire le LabCom regroupera les savoir-faire de Viseo en traitement intelligent des données textuelles (Traitement Automatique du Langage - TAL) et d’Inria dans le domaine des données liées sur le Web (Linked Open Data) et du Web sémantique :

  • Le traitement des données textuelles permet notamment de prendre du texte libre et de l’analyser pour en tirer des informations structurées comme par exemple les sujets abordés, les personnes ou les lieux mentionnés, la polarité des opinions émises, etc.
  • Le Web de l’open data a pour but de mettre en relation d’immenses sources de données présentes sur le web ainsi que des référentiels afin d’être en mesure de relier entre elles, pour par exemple, toutes les informations associées à un sujet précis.

 

Enrichir et prolonger les travaux de recherche

 

Le LabCom SMILK va ainsi répondre à de nombreux défis :

  • Comment extraire la sémantique contenue dans les données du Web social ?
  • Comment structurer et lier sémantiquement les données entre elles ?
  • Le traitement du langage naturel peut-il aider à cette structuration et inversement ?
  • Comment naviguer à travers ces données ?
  • Comment les agréger et en extraire des indicateurs ?

 

Ce travail collaboratif avec l’équipe Wimmics de Fabien Gandon va permettre à Viseo d’enrichir son expertise en TAL avec du web sémantique afin d’optimiser les coûts de la recherche et de l’innovation, et de faire évaluer son offre autour de la business intelligence. Elle pourra ainsi proposer des outils qui enrichiront et amélioreront les systèmes d’information des entreprises, en se positionnant notamment sur les logiciels hybrides entre le SI de l’entreprise (ERP, en général) et le web. Quant à Wimmics  elle va pouvoir, au travers de ceLabCom, accéder à de nouvelles situations réelles et utiliser des données et des besoins terrain pour enrichir et prolonger ses travaux de recherche.

Mots-clés : WIMMICS Traitement automatique des langues Web sémantique Smilk Viseo

Haut de page

Suivez Inria