Sites Inria

Rencontre Inria Industrie

6/12/2012

Simulation numérique pour la santé : franc succès à Strasbourg !

RII Nancy Santé © Inria / Photo J.F. Badias

Le 21 novembre 2012 s’est tenue au Palais des Congrès de Strasbourg la dernière édition des Rencontres Inria Industrie consacrée à La simulation numérique pour la santé, de la cellule à l’humain virtuel , organisée par Inria en partenariat avec l’IHU Strasbourg et le pôle Alsace BioValley. Plus de 170 participants ont assisté à cette journée dont l'objectif était de signifier l'importance croissante de la simulation numérique dans le secteur de la santé. Sur un plateau de démonstrations technologiques, dix-sept équipes de recherche Inria et quatre partenaires ont présenté leurs travaux respectifs et les dernières avancées en modélisation et simulation biomédicales.

Quelques précisions avec Philippe Gesnouin , responsable transfert "santé, sciences de la vie, biotechnologie" chez Inria et instigateur de cette Rencontre Inria Industrie : 

Comment s'est imposé ce sujet de la simulation numérique médicale ?

Le sujet s'est imposé de lui-même suite à divers échanges avec des professionnels de santé, des entreprises proposant des outils de formations de type "serious games " ou encore le ministère de la Santé puisque tous les spécialistes estiment que c'est l'un des "instruments" incontournables du secteur qu'il s'agisse de la formation des nouveaux praticiens et de la formation continue ou encore de la qualité et de la sécurité des soins. Cette thématique, largement développée dans le rapport de la Haute autorité de santé coordonné par le professeur Granry trouve également un fort écho au sein d'Inria puisque de nombreuses équipes de recherche travaillent sur ce même sujet. Ainsi, il est apparu naturel de réunir tous ces acteurs et de mettre en forme leur possible contribution en réunissant un plateau de démonstrations. Par ailleurs, l'organisation de la conférence MICCAI cet automne par nos collègues du centre de Sophia-Antipolis - Méditerranée était une autre démonstration que le sujet était mûr.

Pourquoi avoir choisi d'organiser cette rencontre à Strasbourg ?

Ce choix relève d'une double motivation. La première était de concrétiser notre envie de travailler avec le pôle Alsace BioValley avec qui nous avons établi des contacts depuis plusieurs années. Et la seconde, de tisser des liens plus étroits entre notre centre Inria Nancy - Grand Est et l'Alsace en y développant l'axe des technologies médicales, le centre de Nancy ayant placé au rang de priorité  la recherche concernant l'imagerie, la robotique et l'instrumentation pour la santé et l'aide à la dépendance. C'est d'ailleurs pour cela que l'IHU Strasbourg associe de plus en plus étroitement l'institut à ses travaux comme en témoigne l'implication de nos chercheurs Nicholas Ayache et Stéphane Cotin dans l'institut hospitalo-universitaire. Il y avait donc une véritable communion d'intérêt avec nos partenaires à organiser ensemble, à Strasbourg, cette manifestation.

Quelles perspectives offrent ces rencontres aux entreprises?

L'objectif premier d'une telle manifestation est d'offrir aux entreprises la possibilité d'interagir directement avec les chercheurs sur la base de démonstrations réalisées spécialement pour la circonstance. En effet, face aux applications possibles et concrètes des différentes technologies présentées, les entreprises sont plus à même d'échanger sur leur besoins et attentes. A travers ces rencontres, nous souhaitons susciter de nouvelles idées de projets et de collaborations qui déboucheraient à terme sur un transfert de technologies vers les entreprises pour créer de nouveaux produits ou services en adéquation avec les attentes du marché et de la société en général.

L'organisation d'un tel événement motive la détection de nouvelles technologies, la finalisation de certains travaux et nous invite à construire un message clair, attrayant et convaincant sous la forme de démonstrations. 

La presse en parle...

Le numérique s'installe dans les blocs opératoires, Denis Sergent, La Croix, éd. du 04/12/12

Les applications des systèmes de réalité augmentée pénètrent  l'univers de la pratique médicale grâce au patient numérique. Des interventions de chirurgie mini invasive guidée par l'image ont déjà été réalisée) à Strasbourg. A terme, la simulation numérique pourra permettre le diagnostic le traitement et la prise en charge de nombreuses maladies. L'article revient également sur la possibilité pour les médecins de s'entrainer sur des patients virtuels. Avec les témoignages de Nicholas Ayache (Inria), de Claude Granry (CHU Angers).   Lire l'article complet.

Des avatars au chevet du patient, Sandrine Cabut, Le Monde Science & techno, éd. du 24/11/12

Les organes numériques permettent aujourd'hui de simuler des actes chirurgicaux et d'optimiser les traitements. Le patient numérique accompagne les mutations dans le domaine médical : pose de pace maker, modélisation de cellules, extraction de tumeurs ... La formation des professionnels bascule également vers le numérique avec l'arrivée de mannequins équipés d'électronique, ou de serious game. Avec les témoignages des chercheurs Inria (équipe Asclepios, Shacra, Macs) , de l'IHU de Strasbourg et du CHU d'Angers. Lire l'article complet.

Mots-clés : Simulation numérique Simulation médicale Rencontres Inria industrie Santé Réalité augmentée

Haut de page

Suivez Inria