Sites Inria

Logiciel libre

Mathilde De Vos - 18/12/2013

L'open source, un pont entre recherche et transfert

Denis Caromel Denis Caromel - © Open World Forum (CC BY 2.0)

Denis Caromel était présent à l'Open World Forum 2013. Venu présenter sa start-up ActiveEon, issue du transfert Inria, il explique pourquoi il développe sa technologie en open source.

Qu'est-ce qu'ActiveEon ?

ActiveEon est une start-up issue d'Inria, du CNRS et de l'université de Nice, créée en 2007. Nous travaillons sur ProActive, une technologie de cloud, et notamment sur la possibilité de créer du débordement vers des clouds hybrides. Cela signifie que nous pouvons interfacer des clouds privés avec des offres publiques (comme Amazon web services ou Numergy) et des logiciels d'infrastructures, comme Openstack.

Pourquoi avoir choisi de développer votre technologie en open source ?

La principale raison, c'est qu'en étant chercheur Inria, cela me semblait très naturel de créer un logiciel open source. L'open source est une façon simple de diffuser ses idées. Cela permet d'approcher les utilisateurs qui s'intéressent à la technologie, de voir s'il y a un marché et de créer une société dans la continuité.

C'est également une façon de faire un pont entre la diffusion académique de nos résultats de recherches et le démarrage d'une activité de transfert et de valorisation. La mission chez Inria est double : faire avancer les connaissances scientifiques à un instant donné, et transférer vers l’extérieur le fruit de cette recherche scientifique. Le logiciel libre est, à mon sens, la meilleure façon de faire les deux simultanément, avec le même objet scientifique.

Pourquoi être présent à l'Open World Forum ?

Je suis venu présenter notre projet avec GDF Suez. Il s'agit de fournir une plate-forme de cloud pour toutes les universités du Grand Paris. C'est un dossier important, on doit pouvoir fournir des ressources informatiques à plus de 550 000 personnes.

L’OWF est l'endroit parfait pour montrer une migration de solutions propriétaire vers des solutions open source. Notre expérience répond à certaines craintes des DSI. On confond souvent "logiciel open source" et "logiciel sans éditeur responsable de la maintenance et de l'évolution". Chez ActiveEon, nous offrons une responsabilité juridique et une responsabilité technique. Nous fournissons un ensemble de garanties et la pérennité du service. Venir ici, c'est un peu faire de l'évangélisation en montrant ce qui a fonctionné, pour apaiser ces craintes des responsables informatiques et des responsables applicatifs.

Mots-clés : Open Source OWF 2013 Start-up ActiveEon

Haut de page

Suivez Inria