Sites Inria

Voeux 2014 à la French Tech

Marie Gallas-Amblard - 30/01/2014

Fleur Pellerin présente ses voeux aux acteurs de l'économie numérique

Logo de la French Tech représenté un coq en origami rouge

Mercredi 29 janvier, la ministre de l’économie numérique et des PME a présenté ses vœux aux acteurs de l’écosystème numérique français rassemblés désormais sous la bannière de la La French Tech. Le logo du label a été présenté représentant en coq en origami pour montrer avec humour une communauté numérique française qui ne se prend pas au sérieux, dixit Fleur Pellerin.

Ces vœux ont été l’occasion de réaffirmer sa volonté politique de faire de la France une Start Up République capable de rivaliser avec les places fortes internationales que sont la Californie, Israël, ou encore Berlin.

La ministre a annoncé officiellement l’ouverture de la double labellisation des projets et des métropoles sans date butoir. Tous les centres de recherche Inria se sont d’ailleurs rapprochés de leurs partenaires économiques pour prétendre à cette labellisation qui permettra de financer les dispositifs visant à accélérer la croissance des start up pour en faire des champions internationaux.

Inria a naturellement sa part dans cette French Tech en tant qu’institut de recherche en sciences du numérique. Et très concrètement, le site icommunity.fr créé par Inria pour stimuler les opportunités de collaborations entre chercheurs et PME du numérique a intégré le site web de la French Tech dans la rubrique Innover avec la recherche publique. Cette rubrique a vocation à être rejointe par les différents acteurs de la recherche publique numérique comme le CEA, le CNRS, les universités, écoles d’ingénieurs ou l’institut Mines Telecom.

Le site a été pensé comme une plateforme de services à destination des entreprises du numérique qui veulent innover avec la recherche publique numérique : présentation des dispositifs de transfert de technologie, veille, agenda du secteur, témoignages d’entrepreneurs, et enfin communautés thématiques pour faire dialoguer les parties prenantes en premier lieu chercheurs et entrepreneurs.

La French Tech, c’est vous, c’est nous !

Mots-clés : Transfert Transfert de technologies #frenchtech Transfert de technologie ICOMMUNITY Fleur Pellerin

Haut de page

Suivez Inria