Une collaboration exemplaire avec la startup mieuxplacer.com

Date :
Mis à jour le 02/03/2020
Afin d’améliorer son offre de service, mieuxplacer.com, jeune startup bordelaise du secteur financier, a collaboré avec les équipes du centre de recherche Inria Bordeaux – Sud-Ouest, grâce à FrenchTech Bordeaux qui a mis les deux entités en relation. Récit d’un transfert technologique réussi.
Une collaboration exemplaire avec mieuxplacer.com
© Inria / Photo H. Raguet

Fondée en 2016 par cinq entrepreneurs issus du monde de la finance et des mathématiques appliquées, mieuxplacer.com est une startup en pleine croissance. Elle propose aux internautes un service innovant de recommandation personnalisée de placements financiers.

Nous sommes partis du constat que le secteur bancaire et financier n’offre en général à ses clients que des produits standardisés. Nous avons développé un service original, fondé sur l’analyse des attentes des épargnants et sur la diversité des produits existants, afin de proposer une solution d’investissement personnalisée.

explique Matthieu Sénéchal, cofondateur de l’entreprise.

Le logiciel de mieuxplacer.com analyse les données issues d’un questionnaire rempli en ligne. Un algorithme élabore un profil d’investisseur et sélectionne les produits qui lui correspondent.

Matthieu Sénéchal, Mieuxplacer.com
© Mieuxplacer.com

La vitesse d’exécution est cruciale pour nos clients et afin d’améliorer nos performances, nous nous sommes tournés vers les équipes d’Inria pour développer des méthodes efficaces

poursuit Matthieu Sénéchal.

Accompagnement scientifique et technique

Les méthodes utilisées (dites de "programmation linéaire en nombres entiers") sont issues d’un domaine des mathématiques appliquées, la recherche opérationnelle, au sein duquel l’équipe-projet RealOpt est experte.

Nous avons apporté à mieuxplacer.com notre expertise sur ces techniques qui se sont avérées efficaces pour optimiser leur algorithme.

explique François Clautiaux, chercheur en mathématiques et responsable de cette équipe commune à Inria et à l’université de Bordeaux. Le soutien technique d’Inria a été une clé de ce transfert technologique.

François Clautiaux, RealOpt

Les méthodes utilisées étant bien maîtrisées par l’équipe, l’un des enjeux du projet était de les développer dans un outil opérationnel. À cet égard, la contribution de Rémi Duclos, ingénieur Inria spécialisé en optimisation combinatoire, s’est avérée déterminante,

note le chercheur.

La mise en place de ce projet est rendue possible grâce à un dispositif Inria soutenu par la région Nouvelle-Aquitaine qui a pour objectif de renforcer la compétitivité des startups technologiques de la région, en leur donnant accès, de façon agile et adaptée, à la Deeptech numérique. L’agilité est apportée par des ingénieurs déjà recrutés et formés aux technologies et savoir-faire des équipes-projets Inria. L’adaptation aux besoins et contraintes est apportée par l’équipe de chargés de partenariat et de projets d’innovation qui vont à la rencontre des startups, comprennent leur besoin et accompagnent leur projet dans la durée :

Nous accompagnons le projet de bout en bout et il est primordial pour sa réussite que le client, le chercheur et l’ingénieur de développement impliqués forment une équipe harmonieuse. Nous sommes ainsi particulièrement attentifs à la phase d’écoute du besoin client, et à la définition du programme de travail

Emilie Pons

précise Emilie Pons, chargée de partenariat et de projets d’innovation sur le dispositif régional.

Pour les scientifiques, la confrontation avec les demandes du monde industriel est une excellente opportunité de démontrer l’efficacité des méthodes qu’ils développent. Pour mieuxplacer.com, le projet est un succès.

La réactivité d’Inria et la qualité des solutions techniques proposées nous ont permis d’accroître la qualité de nos services

conclut Matthieu Sénéchal.