Equipe-projet

TONUS

Simulations numériques et TOkamaks
Simulations numériques et TOkamaks

Le but du réacteur ITER, en construction à Cadarache, est de démontrer la possibilité de produire de l'énergie de façon contrôlée à partir de réactions de fusion thermonucléaire. Il s'agit de confiner un plasma d'hydrogène très chaud dans une chambre toroïdale, appelée tokamak. En plus de recherches en physique et en ingénierie, la conception d'un tokamak nécessite de développer et d'étudier des modèles mathématiques. Il faut aussi développer des méthodes numériques de simulation de ces modèles sur des super ordinateurs. Les objectifs du projet TONUS sont d'étudier ces problèmes mathématiques et numériques. Nous sommes principalement intéressées par des modèles cinétiques et gyrocinétiques de plasmas sans collisions. Avec d'autres équipes Inria, nous étudions aussi des problèmes voisins: modèles fluides de plasmas; modèles de collisions; modèles réduits, multiéchelles, asymptotiques; électromagnétisme. Nous programmons nos méthodes dans deux projets logiciels: Selalib (Semi-Lagrangian Library) et CLAC (Conservation Laws Approximation on many Cores), adaptés à des architectures d'ordinateurs massivement multicoeurs. Finalement, TONUS est à l'interaction entre les mathématiques, l'informatique, le calcul intensif, la physique et les applications pratiques.

Centre(s) inria
Nancy - Grand Est
En partenariat avec
CNRS,Université de Strasbourg

Membres

Responsable de l'équipe

Ouiza Herbi

Assistant(e) de l'équipe