Sophie Pellat

Co-directrice d’Inria Startup Studio
Sophie Pellat
© Inria / Photo Raphaël de Bengy

"La durée de vie d’un produit technologique est relativement courte, et il peut parfois en quelques années, voire en quelques mois, devenir complètement obsolète", nous précise Sophie Pellat, la spécialiste de la Deeptech.

Si les scientifiques sont bien placés pour créer des startups dans la DeepTech numérique, c’est parce qu’ils connaissent la technologie et sont donc à même d’en prendre en compte les indispensables évolutions !

[Vidéo] En aparté avec Sophie Pellat

Entretien avec Sophie Pellat, codirectrice d'Inria Startup Studio.

Son parcours

Ingénieure diplômée de l’ENSTA ParisTech en Informatique et analyse des systèmes, et d’un master Entrepreneurs à HEC, Sophie Pellat s’est spécialisée dans l’accompagnement des dirigeants de projets innovants et à fort enjeu après différentes expériences dans des cabinets de conseil comme Gemini Consulting, Altis et Ernst&Young et la création de sa propre entreprise. Elle a ainsi participé au lancement de produits innovants puis à la création de startups.

En 2006, Sophie Pellat a rejoint Laurent Kott comme directeur du développement chez Inria-Transfert pour mener des coachings stratégiques de spin-off d’Inria, avant de participer à la création en 2011 puis au développement d’IT-Translation, fonds d’investissements dédié par Inria aux startups Deeptech numériques. Considéré aujourd’hui comme pionnier, ce fonds d’ultra-amorçage en liant accélération et investissement, a contribué au lancement d’une cinquantaine de startups. Sophie Pellat enseigne également l’entrepreneuriat technologique à l’ENSTA ParisTech.