La mécanique du poumon pour lutter contre la fibrose pulmonaire : Cécile Patte, lauréate du prix L’Oréal – UNESCO

Date:
Mis à jour le 20/11/2020
Les prix L'Oréal-Unesco récompensent chaque année de jeunes chercheuses talentueuses. Cécile Patte, doctorante au sein de l’équipe MΞDISIM, commune entre le centre Inria Saclay – Île-de-France et le Laboratoire de mécanique des solides de l’École polytechnique et du CNRS, est l’une des 35 lauréates du prix Jeunes Talents « Pour les femmes et la science » remis chaque année par la Fondation L’Oréal et l’UNESCO pour promouvoir les femmes de sciences.
Cécile Patte
©Fondation L’Oréal

  

Le prix « Pour les femmes et la science » de la Fondation L’Oréal et l’UNESCO valorise de jeunes scientifiques travaillant sur des sujets de recherche exemplaires et prometteurs. Véritable reconnaissance internationale, ce prix récompense Cécile Patte pour ses travaux sur la modélisation poromécanique du poumon appliquée à la fibrose pulmonaire mais aussi pour sa capacité à transmette sa passion pour les sciences.

Une problématique concrète pour les médecins

Au cours de sa thèse, Cécile Patte étudie le poumon, et plus particulièrement une pathologie qui peut l’affecter : la fibrose pulmonaire idiopathique. Ce sujet est né suite au questionnement de médecins de l’hôpital Avicenne (AP-HP) qui traitent cette affection grave caractérisée par un endommagement des tissus pulmonaires.
 
Pour les accompagner dans le diagnostic, le pronostic mais également la compréhension de cette maladie, les médecins ont fait appel à l’équipe MΞDISIM dont la spécialité est de formuler et d’analyser des modèles et méthodes numériques novateurs dans le domaine de la biomécanique des tissus et des organes, à partir de données cliniques, comme l’imagerie médicale par exemple.
 
« J’ai choisi de faire de la biomécanique afin de pouvoir contribuer à mon échelle aux progrès de la médecine et être utile à la société. Après avoir découvert les avancées significatives réalisées par l'équipe M3DISIM en cardiologie, j’ai tout de suite voulu les rejoindre. »
 
Cécile Patte

Vers un jumeau numérique du poumon

Cécile Patte a travaillé dans un premier temps à développer un modèle mécanique du poumon, sorte de jumeau numérique, qui permet de reproduire virtuellement les déformations de cet organe pendant la respiration, en y intégrant les caractéristiques mécaniques des tissus liées à leur porosité ou à leur rigidité intrinsèque. Ce modèle a ensuite été enrichi et personnalisé en fonction de chaque patient à partir de ses données cliniques.

La fibrose pulmonaire entraînant une rigidification de certaines zones du poumon, l’objectif avec ce jumeau numérique est alors d’estimer les propriétés mécaniques des différentes zones (saines ou malades), afin de réaliser des mesures régionales de la rigidité, nécessaires pour diagnostiquer et suivre l’évolution de la maladie. A plus long terme, il est aussi envisageable que ce suivi permette de tester l’impact de traitements médicamenteux permettant idéalement de guérir, ou au moins de ralentir la maladie.

Faire de la science et la diffuser

Cécile Patte a commencé sa formation scientifique aux Mines de Saint Etienne où elle a choisi de développer ses connaissances en mécanique et matériaux avec une spécialisation biomédicale. Elle a intégré l’équipe de M3DISIM en 2017 pour réaliser une thèse encadrée par Dominique Chapelle, directeur de recherche Inria, et Martin Genet, maître de conférences à l’École polytechnique.

En parallèle de son travail de thèse, Cécile s’est investie dans plusieurs actions de médiation scientifique pour donner le goût des sciences aux plus jeunes, telle que la Fête de la Science organisée chez Inria ou les Rencontres des jeunes mathématiciennes et informaticiennes pilotées par les associations Animath et Femmes & mathématiques.

« Ce prix est une véritable reconnaissance de mon travail de thèse, mais aussi de mon parcours qui j’espère inspirera de nombreuses jeunes femmes à dépasser les préjugés, pour se lancer - elles aussi - dans des carrières scientifiques. »   Cécile Patte